Metz - Clermont, je réserve ma place

Michael Cesca : "Transmettre, c'est ce qui m'anime"

Partager cet article :

Comment êtes-vous arrivé au FC Metz, et quel rôle y occupez-vous ?

J’ai débuté en tant qu'éducateur en école de football au club de Florange. Notre identité, nos actions menées, l’idée de nous développer nous a permis de nous faire connaitre. Le FC Metz sous l’impulsion de Denis Schaeffer m’a observé en tant qu’éducateur et m’a proposé de prendre une équipe en école de football. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté cette offre. 17 ans se sont écoulés et je suis toujours présent au sein du Club. Mon parcours a débuté dans les catégories de l’école de football (U10 à U13) puis durant une année en préformation (U14) en tant qu’éducateur. J’ai par la suite accompli quelques années en tant que responsable de l’école de football avec en parallèle quelques projets dans le recrutement. A ce jour, j’ai en charge la responsabilité de l’école de football, la coordination du recrutement au sein des jeunes joueurs en école de football en lien avec les éducateurs du club et ce sous la responsabilité de Francis De Taddeo. A cela s’ajoutent les relations à travers les clubs du FC Metz Moselle, en tant que référent sur quatre clubs (APM, Magny, Amnéville et Thionville). Cette fonction m’offre l’opportunité de partager mon expérience avec les éducateurs et les joueurs par l’animation de séances riches en échanges.

À quoi ressemble votre quotidien ?

En dehors de mon activité professionnelle, mon quotidien est partagé entre les terrains du Centre Technique de la Plaine Saint Symphorien où les séances de l’école de football y sont enseignées avec le staff, et l’animation des réunions d’organisation et de développement de l’école de football. L’enseignement du football cible l’individu. Notre regard est porté sur le joueur afin de lui permettre de se développer et de grandir dans son activité. Côté recrutement, des phases d’observation la semaine et le week end, des invitations, des rassemblements et d’autres activités permettent à chaque joueur de porter le maillot grenat. La maison FC Metz me donne la chance de partager mon expérience et mon savoir-faire avec les joueurs et les éducateurs des écoles de football de la région afin de transmettre à la fois cette passion mais aussi de porter le message fort que le développement du jeune sportif passe par une synergie humaine.

Depuis 2006, vous avez dû voir des joueurs accéder au monde professionnel. Pouvez-vous nous en citer quelques-uns ?

Matthieu Udol, Gauthier Hein, Maxwell Cornet, Kylian Sildillia et bien d’autres encore…des garçons passés par l’école de football. Mathieu Udol est un beau modèle de réussite, de fierté et d’identité. Il a su franchir les étapes les unes après les autres sans les brûler. C’est un joueur de Metz qui incarne véritablement les valeurs du club, il connait sa région et porte cela en équipe première. C’est tout naturellement notre capitaine. C’est un privilège de le regarder jouer les week end et j’espère que d’autres joueurs seront amenés à prendre ce même chemin tout en portant des valeurs aussi fortes. Observer la réussite sportive des autres joueurs passés par le FC Metz est forcément une grande fierté car nous avons tous, chacun à notre niveau, œuvré pour sa réussite, du moins je l’espère. Je n’oublie pas non plus tous les joueurs qui sont passés par l’école de football et les cycles de formation mais qui n’ont pas eu la chance d’intégrer le monde professionnel et que nous croisons au bord des terrains venant nous saluer, c’est aussi cela le football.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans vos missions ici ?

Je vais en retenir quelques-unes : La première, c'est la transmission c’est-à-dire plus précisément cette capacité d’attention que nous portons à l’autre et qui lui permet de faire ressortir le meilleur de lui-même. Transmettre, c’est ce qui m’anime avec les joueurs et les éducateurs au quotidien dans ce sport. Je prends énormément de plaisir dans ce domaine. La seconde, ce sont les moments de partage avec les éducateurs passionnés et passionnants, offrant de leur temps pour faire grandir les jeunes sportifs. Enfin, ce sont les projets. A mon sens, la vie est faite de projets avec ses réussites et ses échecs, quels qu’ils soient. Mettre en place des idées, tester, essayer, innover pour l’unique but : Faire grandir l’individu qu’il soit enfant ou adulte. Passionné par ce sport et les émotions qu’il procure, mon plaisir au quotidien se traduit par l’idée de transmettre, par la richesse des échanges et la diversité des rencontres qui s’offrent à moi. Metz reste une ville dynamique pour laquelle j’ai un attachement particulier et qui reflète pleinement l’âme du club.

Concrètement, quelles sont les actions menées avec les clubs du territoires mosellans ?

Ce travail a commencé il y a maintenant plus de 18 mois avec des actions diverses et variées. Je viens à la rencontre des clubs pour comprendre leurs besoins, leurs attentes et comment la relation entre les entités (professionnelle et amatrice) pourrait co-exister tout en y apportant une excellence relationnelle pour capitaliser un travail en commun pour que l’accompagnement et le développement des joueurs et éducateurs soient pérennisés dans le temps. Développons le savoir-faire, construisons ensemble le modèle de demain permettant à nos jeunes footballeurs territoriaux masculins et féminins et aux clubs d’exister dans cet eco système où le vivre ensemble prendra le dessus.

Pouvez-vous nous donner des exemples précis de projets mis en place dans ce cadre ?

Dans la cadre du partenariat du FC Metz Moselle, nous avons réalisé quelques manifestations telles qu’un rassemblement des équipes U9 sous le dôme de Frescaty et notre traditionnel tournoi U12 avec les clubs partenaires et d’autres clubs mosellans. Nous avons également participé comme chaque année au tournoi U13 au Luxembourg. Sans oublier les séances communes partagées avec les joueurs et éducateurs. Ensuite, je me suis aperçu qu’il était important de rencontrer les clubs, les personnes pour comprendre leurs attentes, leurs besoins, d’avoir une attention. J'ai donc commencé à rencontrer les présidents et responsables techniques, puis assister à quelques réunions techniques. J’ai surtout souhaité être au plus proche des joueurs et éducateurs pour animer ou observer des séances, et intégrer le feedback. Nous invitons également les clubs à partager une séance au Centre Technique de la Plaine des Jeux avec nos éducateurs de l’école de football. Fidèle de notre engagement, nous avons étoffé depuis deux ans nos participations à des tournois régionaux même si la demande est très forte et que nous ne pouvons satisfaire l’ensemble.

Avez-vous des chiffres à nous transmettre pour montrer l’étendue du champ d’action ?

25, comme le nombre de clubs visités en l’espace de 18 mois. 2000, comme le nombre de kilomètres parcourus uniquement pour ces actions de visite des 25 clubs. Aux environs de 150h d’échanges avec les présidents et éducateurs des clubs. Je considère que le FC Metz puise sa force dans un modèle d’organisation tripartite regroupant des structures de différentes tailles, le club pro et les instances départementales. Comme le disait si bien Henry Ford : "Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, et travailler ensemble est la réussite."  

A lire également

16juil2024

Actualités

Alexis Mirbach convoqué en équipe nationale ! Le gardien messin a été appelé par Bernard Diomède afin de participer au Championnat d'Europe U19. Âgé...
Lire la suite

15juil2024

Actualités

Jeune espoir du centre de formation, Nathan Mahi-Gnemagnon prolonge son contrat avec le FC Metz.  Directeur du centre de formation, Francis De Taddeo...
Lire la suite

Actualités

Lundi 15 juillet Entraînement à 10h00 et 16h30 Mardi 16 juillet Entraînement à 10h00 et 16h30 Mercredi 17 juillet Entraînement à 10h00 Jeudi 18...
Lire la suite