Metz - Clermont, je réserve ma place

Toujours vivants

Partager cet article :

Dernier match de la saison. Une place de barrages à conserver. Deux phrases pour résumer les 90 minutes à venir. Pour assurer cette précieuse 16ème place, Laszlo Bölöni décidait de faire confiance à un onze quelque peu remanié. Si en attaque, peu de surprise, Georges Mikautadze et Papa Amadou Diallo tenaient leur place, la défense centrale comprenait quelques différences par rapport à celle alignée face au RC Strasbourg. Christophe Hérelle remplacait Ismaël Traoré, tandis que cette 34e journée signait le retour de Matthieu Udol sur son côté gauche. 

Toujours aussi remuant, l'international géorgien s'offrait la première occasion du match. Sa frappe était contrée par un défenseur parisien. Mais dès la 7ème minute, les Grenats se faisaient punir par des Parisiens bien décidés à finir leur saison avec la manière. Carlos Soler mettait les siens devant au score (0 - 1, 7°). La réaction messine ne tardait pas à venir puisque Georges Mikautadze, encore lui, tentait sa chance. Sa frappe était repoussée par Keylor Navas (10°). 

Sans sourciller, les Parisiens doublaient la mise, Kang-In Lee, seul devant le but, n'avait qu'à pousser la balle au fond des filets. Annulé pour hors-jeu dans un premier temps, le but était finalement validé apès visionnage de la VAR. Après 15 minutes de jeu, les hommes de Luis Enrique menaient déjà 0-2. 

Par la suite, le Paris Saint-Germain se montrait toujours aussi dangeureux et privaitfr les Messins du ballon. Pour preuve, la frappe de Marco Asensio frôlait le poteau d'Alexandre Oukidja (32°) tandis que la tentative de Nordi Mukiele était repoussée in-extremis par Matthieu Udol (35°). Les Messins jouaient à se faire peur. Et Kang-In Lee en profitait une nouvelle fois, sa tentative était repoussée en corner par le portier grenat (43°). 

Les Grenats rentraient au vestiaire avec ce retard de deux buts. Au coup d'envoi de la seconde période, aucun changement n'était à signaler. Les protégés de Laszlo Bölöni débutait ce second acte par une belle occasion. Idéalement lancé par Georges Mikautadze, Danley Jean Jacques ne parvenait malheureusement pas à attraper le cadre (48°). 

À l'heure de jeu, l'international géorgien se jouait à merveille de son défenseur mais butait sur Keylor Navas (61°). À la 74ème minute, Laszlo Bölöni effectuait un premier changement : Cheikh Tidiane Sabaly suppléait Kévin Van den Kerkhof. Papa Amadou Diallo basculait sur le côté droit. Peu de temps après, le centre-tir plein de malice de Lamine Camara heurtait la barre transversale du portier parisien (76°). 

À moins de dix minutes de la fin du temps réglementaire (84°), Cheikh Tidiane Sabaly était accroché aux abords de la surface. Georges Mikautadze se chargeait de frapper le coup-franc. Acclamé par tout un stade, sa tentative faisiat trembler le petit filet de la cage gardée par le portier parisien. Lamine Camara tentait lui aussi de réduire le score par une frappe puissante, elle était contrée par un défenseur adverse. Juste avant la fin de la rencontre, le milieu de terrain sénégalais était imité par Papa Amadou Diallo de la tête, sur un centre brossé d'Arthur Atta, il manquait de peu le cadre (90°). 

Si le score de la rencontre jouée à Saint-Symphorien n'évoluait pas, ce n'était pas le cas de l'autre match du soir qui influait sur l'avenir des Messins en Ligue 1 Uber Eats : Lorient - Clermont. Car pour préserver cette 16ème place, synonyme de barrages, le FC Metz devait garder son avantage à la différence de buts, et le FC Lorient avait décidé de jouer avec les cœurs des supporters messins en infligeant cinq buts aux Clermontois. Cinq buts insuffisants pour passer devant les Grenats. Si la différence de buts était identique, le FC Metz gardait sa place de barragistes grâce aux trois buts inscrits en terres lorientaises. 

Rendez-vous le 2 juin à Saint-Symphorien ! 

Photo : Leo Gibeau 

FC METZ - PARIS SAINT-GERMAIN : 

34ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Dimanche 19 mai à 21h00
Stade Saint-Symphorien 

Buts pour Paris : Soler (7°), Lee (13°) 

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja - Colin - S.Sané - Hérelle - Udol - Camara - N'Doram - Jean Jacques (Atta 89°) - Van Den Kerkhof (Sabaly 74°) - Diallo - Mikautadze.

Paris Saint-Germain : Navas - Nuno Mendes (Zague 77°) - Beraldo (Skriniar 71°) - Danilo - Mukiele - Ugarte - Soler - Lee Kang-In - Mayulu (E. Mbappé 61°) - Asensio - G.Ramos (Kolo Muani 61°)

A lire également

22juin2024

Actualités

La Géorgie de Georges Mikautadze poursuit son Euro 2024 avec un duel face à la République Tchèque, ce samedi à 15h.  Malgré la défaite face à la...
Lire la suite

21juin2024

Actualités

Le calendrier complet de Ligue 2 BKT pour la saison 2024/2025 a été dévoilé ce vendredi. Coup de projecteur sur les rendez-vous majeurs qui attendent...
Lire la suite

Discipline

Après son expulsion lors du barrage retour face à l'AS Saint-Etienne, Papa Amadou Diallo écope d'un match de suspension, assorti d'un match avec...
Lire la suite