Réouverture de la Boutique Officielle !

La Normandie leur a (enfin) souri ! 

Partager cet article :

De ses deux voyages en terres normandes cette saison, le FC Metz était, à chaque fois, rentré les mains vides. À Caen, en août dernier, les Mosellans avaient ainsi connu un premier revers (1-0), avant d’être à nouveau piégés au Havre, en octobre (2-0). Mais, sur la pelouse de QRM ce samedi 18 mars, les Grenats avait gardé un atout dans leur manche, et ont ainsi brisé une petite malédiction ! 

Pour venir à bout d’une équipe invaincue sur sa pelouse lors de ses six dernières sorties, Laszlo Bölöni opérait un seul changement dans son onze de départ, à savoir Lamine Gueye qui prenait la place de Cheikh Tidiane Sabaly.

L’ailier sénégalais montrait les crocs dès l’entame de match, décochant une frappe puissante mais captée par Nicolas Lemaître (1°). La réponse normande venait d’une tête de Till Cissokho sur coup franc, qui ne passait pas loin de la cage messine (9°). Un autre coup de chaud venait d’un centre de Louis Mafouta, repris au second poteau par Issa Soumaré, heureusement sans danger pour les visiteurs (12°). 

Souvent cherché sur son côté gauche, Lamine Gueye distillait un centre tendu à destination de Georges Mikautadze, à qui il manquait quelques centimètres dans la surface de QRM (25°). De loin, Garland Gbelle obligeait Alexandre Oukidja à une parade en deux temps (27°), juste avant que Georges Mikautadze ne trouve le montant gauche de Nicolas Lemaître, après un bon travail de Matthieu Udol (31°). 

Avant une baisse de régime de part et d'autre à l’approche de la pause, Alex Oukidja signait une belle horizontale pour sortir une frappe enroulée de Mamady Bangré, qui prenait la direction de la lucarne messine (36°). Au retour des vestiaires, les deux cités étaient de nouveau à l’honneur, mais l’international algérien avait le dernier mot (51°), tout comme sur une nouvelle frappe lointaine signée Issa Soumaré (52°) dans la foulée.

Repartis à l’assaut des cages normandes, les Lorrains étaient proches de faire sauter le verrou sur cette belle succession de passes, ponctuée par un tir à bout portant de Youssef Maziz, qui butait sur le gardien. Au ralenti, les Grenats auraient même pu espérer un pénalty, Cheikh Tidiane Sabaly ayant été fauché dans le rectangle (57°). Il n’en sera finalement rien ...

Mais l’éclaircie venait finalement d’un débordement de Matthieu Udol, dont le centre parfait était repris de la tête par Youssef Maziz au premier poteau (0-1, 72°). Quatre buts en quatre matches pour le natif de Thionville, qui ne cesse de se montrer décisif ! 

L’ouverture du score allait inspirer les ouailles de Laszlo Bölöni, qui ne tardaient pas à faire le break. Sur un corner de Georges Mikautadze, une autre tête, celle de Habib Maïga, faisait la différence, permettant aux Mosellans de se mettre à l’abri à l’approche du terme (0-2, 80°) ! L’international ivoirien signait là sa première réalisation de la saison 2022-2023.

Un but loin d’être anecdotique, puisqu’il précédait la réduction de l’écart normande. Au terme d’une action solitaire, Mamadou Camara trompait Alexandre Oukidja d’un centre-tir très vicieux mais efficace (1-2, 90°). Un scénario hollywoodien aurait même pu se profiler au Stade Robert-Diochon, quand le buteur normand était tout à deux doigts du doublé de la tête, quelques secondes plus tard (90+2°).

C’est dire à quel point le coup de sifflet final était attendu dans le camp messin, car synonyme de victoire capitale ! Sur la deuxième marche du podium pendant quelques minutes, avant que Bordeaux et Sochaux trouvent la solution sur leur pelouse respective, les Grenats peuvent néanmoins se satisfaire de trois points extrêmement précieux en ce dernier tiers de la saison ! 

De quoi entamer sereinement la trêve internationale qui rimera, pour les non-internationaux, avec une opposition amicale face au RFC Seraing jeudi prochain à Frescaty, avant d’accueillir le Stade Lavallois le 1er avril. 

QUEVILLY- ROUEN MÉTROPOLE – FC METZ : 1 – 2 

28ème journée de Ligue 2 BKT
Samedi 18 mars à 19h00
Stade Robert-Diochon

Buts pour QRM : Camara (90°) ; pour Metz : Maziz (74°), Maïga (80°)

Les compositions d’équipes

Quevilly-Rouen Métropole : Lemaître, Sissoko (Bonnet, 71°), Ben Youssef (Diedhiou, 29°), Cissokho, Pendant, Sidibé, Gbelle (Camara, 81°), Sangaré, Bangré (Jung, 81°), Soumaré, Mafouta

FC Metz : Oukidja, Kouao, Traoré, Candé, Udol, Maïga, Jean Jacques, Maziz (Nduquidi, 76°), Jallow (Sabaly, 46°), Gueye (Atta, 84°), Mikautadze (Skuka, 89°)

A lire également

27mai2023

Actualités

Découvrez le programme de la semaine de l’équipe professionnelle, avant l’ultime rendez-vous de la saison face au SC Bastia !  Le dernier...
Lire la suite

Actualités

Prévue ce dimanche 28 mai à 10h30 sur les installations de Frescaty, la séance d’entraînement du groupe professionnel se tiendra finalement à huis...
Lire la suite