Réouverture de la Boutique Officielle !

Louis Mafouta : "Terminer dignement cette saison"

Partager cet article :

Louis, avant de rejoindre le FC Metz l’hiver dernier, vous avez évolué pour plusieurs clubs. Pouvez-vous nous détailler votre parcours ? 

Louis Mafouta : « Je pense pouvoir dire que j’ai un parcours assez atypique ! J’ai commencé le football à six ans, dans le club de ma ville natale, à Beaumont-sur-Oise. Ensuite, j’ai pratiquement fait toutes mes classes à AS Saint-Ouen-l'Aumône, avec qui j’ai joué une saison en National 3. En 2016, j’ai rejoint Panserraikos en deuxième division grecque, avant de retourner en France, à Senlis, sous les ordres de Bruno Roux, le père de Nolan Roux. Par la suite, je me suis engagé pour Chambly, Grasse, Neufchâtel en Suisse, avant d’être prêté au FC Metz en janvier 2022. »

Que vous a apporté ce début de carrière au sein du monde amateur ? 

L.M. : « C’est une approche différente du football professionnel. Après, il faut relativiser. Dans certaines divisions inférieures, on dispose de contrats fédéraux, ce qui est un premier pas vers le haut niveau. C’était le cas à Grasse, en National 2, où on avait des conditions quasi-professionnelles. J’ai construit mon parcours étape par étape, mais c’est ce que j’ai toujours recherché. Atteindre le monde professionnel a toujours été mon ambition, et je suis heureux d’y être parvenu. »

On imagine que vous n’avez pas hésité longtemps avant de rejoindre une formation de Ligue 1 …

L.M. : « Bien sûr ! Je pense que c’est le rêve de tout jeune joueur français. Quand vous commencez à entrevoir une carrière dans le football, vous avez forcément pour ambition d’aller jusqu’au plus haut niveau, et d’affronter les plus grands clubs du pays. Le fait de jouer en Ligue 1 était donc un rêve de longue date ! » 

Quel type d’attaquant êtes-vous sur le terrain ?

L.M. : « J’aime beaucoup trouver les espaces dans la défense adverse, et prendre la profondeur. Après, comme tout attaquant, je fais tout pour être en position de frappe, parce que j’ai faim de buts ! J’essaie d’être présent dans la surface, à l’affût du moindre ballon qui pourrait amener une occasion. C’est ce qu’il s’est passé dimanche dernier, à Montpellier. »

Comment s’est déroulée votre arrivée au FC Metz en janvier dernier ? 

L.M. : « Pour ma part, je suis arrivé ici dans de bonnes conditions. J’ai été très bien accueilli par le staff et les joueurs. Côté résultats, ce n’était pas facile. C’est le handicap de cette saison, malheureusement. J’ai continué à donner le meilleur de moi-même, en faisant face à cette situation délicate. Quand on regarde les différents matches, on se rend compte qu’il n’a pas manqué grand-chose pour faire basculer le destin en notre faveur. C’est plus que frustrant. Le dernier match à Montpellier en est le parfait exemple. Il nous a manqué un tout petit quelque chose pour remporter la rencontre, et il y avait évidemment beaucoup de déception au coup de sifflet final. »

Vos deux buts inscrits sous la tunique messine n’ont malheureusement pas été décisifs dans la quête d’une victoire. Est-ce aussi une source de frustration ? 

L.M. : « Bien sûr ! Après, il faut se dire qu’un joueur ne marque jamais pour rien. Chaque but inscrit récompense le travail de l’équipe. Mais a posteriori, comme cela a été le cas à Montpellier, on se dit que ces buts n’ont pas permis d’engranger un succès qui aurait fait beaucoup de bien à l’équipe. Le football est parfois cruel malheureusement, mais on doit l’accepter ». 

Quel sera le mot d’ordre pour ces trois dernières rencontres de ce championnat ? 

L.M. : « Il faudra qu’on termine dignement cette saison, avec honneur. On veut tout faire pour remporter une victoire le plus tôt possible, afin de faire plaisir à notre public qui nous a soutenus tout au long de la saison. Face à une équipe comme Lyon, un succès nous permettrait de rendre hommage à nos supporters ».

Un mot pour finir sur l’équipe nationale centrafricaine, qui nourrit de grandes ambitions pour l’avenir …

L.M. : « C’est une sélection qui met tout en place pour aller de l’avant. Je pense qu’on peut parler d’une équipe en devenir. Notre objectif est de se qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, ce qui serait une grande première pour la Centrafrique. On va essayer d’y parvenir lors des éliminatoires qui débuteront le mois prochain ». 

A lire également

05juil2022

Actualités

À l’occasion de son troisième match de préparation de l’été 2022, le FC Metz affrontera l’ESTAC. Le coup d’envoi de cette rencontre amicale sera...
Lire la suite

Album photos

La séance de ce lundi en images !
Lire la suite

04juil2022

Actualités

À l’approche du début de la saison 2022-2023, le FC Metz étoffe son staff professionnel ! Présent depuis plusieurs jours sur les terrains de Frescaty...
Lire la suite