Réouverture de la Boutique Officielle !

Le même refrain

Partager cet article :

Dans le sillage d’un match de lever de rideau qui a opposé d’anciennes gloires du club grenat, le FC Metz était opposé, ce dimanche 24 avril, au Stade Brestois. Cette nouvelle rencontre de championnat, une des dernières occasions de rester au contact des concurrents directs, marquait le retour de Fabien Centonze dans le groupe messin. 

Une percée signée Didier Lamkel Zé était à mettre à l’actif des Grenats dès l’entame de match. Celle-ci était interrompu par la sortie autoritaire de Marco Bizot dans les pieds de l’attaquant camerounais (6°). Servi à l’entrée de la surface mosellane, Hianga Mbock tentait d’inquiéter Alexandre Oukidja, sans plus de réussite (9°). Mais la première véritable alerte brestoise, conclue par une frappe de Jean-Kévin Duverne, était annihilée par Wiliam Mikelbrencis (13°). 

Dépositaire du jeu breton, Youcef Belaïli se jouait de la défense messine, avant d’armer un tir puissant qui heurtait le poteau avant de sortir des limites du terrain (18°). Après une action messine joliment construite, mais non convertie par Boubacar Traoré (21°), Irvin Cardona servait idéalement l’ailier algérien, qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond (0-1, 27°). 

Animés par l’envie de se mettre à l’abri, les visiteurs étaient proches de leur objectif, quand Steve Mounié croisait trop sa frappe, à la réception d’un coup franc lointain (36°). Alexandre Oukidja contrecarrait les plans adverses, en repoussant de belle manière une tête de Steve Mounié à bout portant (44°). Entretemps, Saint-Symphorien avait cru à l’égalisation sur une tentative excentrée de Didier Lamkel Zé qui avait fait trembler les filets … du mauvais côté (42°). 

Les Grenats auraient pu repartir d’une page blanche au retour des vestiaires, si la tête de Vincent Pajot avait connu meilleur sort. Tout juste entré en jeu, et bénéficiant d’un excellent service de Didier Lamkel Zé, le milieu de terrain trouvait la barre transversale brestoise (49°), le privant de son premier but en Grenat. 

Un léger temps calme était écourté par un numéro de Thomas Delaine qui effaçait trois adversaires dans son couloir gauche, avant de trop croiser sa tentative (65°). Ibrahima Niane, à la réception d’un centre au second poteau, poussait Marco Bizot à la parade d’une main ferme (77°). Dans la foulée, Jemerson se retrouvait dans le collimateur de l’arbitre, au duel avec Irvin Cardona qui filait au but. Le défenseur central était renvoyé aux vestiaires, tout comme Alexandre Oukidja (80°).

L’affaire paraissait entendue, mais Boubakar Kouyaté, ne l’entendait pas de cette oreille. Le défenseur central trouvait la faille à la retombée d’un coup franc … mais M.Batta annulait l’égalisation pour une position illicite du défenseur malien (84°). Un scénario cauchemar pour ponctuer le 34ème match des Grenats en championnat cette saison. 

FC METZ – STADE BRESTOIS : 0 – 1

34ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 24 avril à 15h00
Stade Saint-Symphorien

But pour Brest : Belaïli (27°)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Mikelbrencis (Centonze, 46°), Mbengue (Niane, 30°), Kouyaté, Jemerson, Delaine, Traoré, N’Doram (Pajot, 46°), Sarr (Joseph, 67°), De Préville (Caillard, 81°), Lamkel Zé

Stade Brestois : Bizot, Duverne, Chardonnet, Uronen, Herelle (Brassier, 62°), Agoume, Belaïli (Saïd, 74°), Magnetti, Mbock (Belkebla, 62°), Cardona (Faussurier, 85°), Mounié (Satriano, 61°)

A lire également

05juil2022

Actualités

À l’occasion de son troisième match de préparation de l’été 2022, le FC Metz affrontera l’ESTAC. Le coup d’envoi de cette rencontre amicale sera...
Lire la suite

Album photos

La séance de ce lundi en images !
Lire la suite

04juil2022

Actualités

À l’approche du début de la saison 2022-2023, le FC Metz étoffe son staff professionnel ! Présent depuis plusieurs jours sur les terrains de Frescaty...
Lire la suite