Réouverture de la Boutique Officielle !

Mamadou Fofana : "Continuer à progresser !"

Partager cet article :

Mamadou, vous venez de prolonger votre contrat avec le FC Metz jusqu’en juin 2024. Est-ce le signe que vous vous épanouissez ici ? 

M.F. : « Depuis que je suis arrivé ici, je me sens très bien ! L’environnement est très favorable, que ce soit au niveau du club, du staff, de l’équipe ou des supporters. Tout cela m’a incité à prolonger l’aventure. Je veux continuer à progresser et je suis sur la bonne voie pour y parvenir ! » 

Cet été, vous avez entamé votre troisième saison en Moselle. Qu’avez-vous appris lors des deux premières ? 

M.F. : « Je suis arrivé à Metz lorsque j’avais dix-neuf ans. Aujourd’hui, j’en ai vingt-deux. Beaucoup de choses se sont passées depuis. J’ai progressé en tant que joueur, d’abord avec Frédéric Antonetti puis avec Vincent Hognon. J’ai aussi beaucoup appris en tant qu’homme. À Metz, je me sens chez moi. Par conséquent, je n’avais pas envie d’aller voir ailleurs ». 

À seulement 22 ans, vous avez déjà disputé 62 matches sous les couleurs messines, décroché un titre de champion de Ligue 2 et participé à un maintien en Ligue 1. Êtes-vous fier de ce bilan ? 

M.F. : « Oui, mais je veux encore apporter beaucoup ! Comme n’importe quel joueur, j’ai envie de jouer le plus possible pour aider l’équipe. Je veux aider le Club à atteindre ses objectifs. J’ai encore de belles choses à vivre avec le FC Metz. Je ne compte pas m’arrêter là ! » 

Dans quels domaines pensez-vous pouvoir encore progresser ? 

M.F. : « Quand j’évolue en défense centrale, je dois m’améliorer sur mes sorties de balle. Le staff a ciblé mes axes de travail, et je travaille en fonction de cela. J’apprends au fil des entraînements, c’est positif ! » 

À titre personnel, quel sont vos objectifs pour cette saison 2020-2021 ? 

M.F. : « J’essaie d’abord de raisonner d’un point de vue collectif. L’objectif est de réaliser la meilleure saison possible en Ligue 1. Ensuite, en tant que jeune joueur, je dois enchaîner les rencontres afin de poursuivre ma progression. Mais la priorité, c’est de penser à l’équipe ! » 

Depuis votre arrivée au FC Metz, vous avez alterné entre défenseur central et milieu défensif. Votre polyvalence est-elle votre principal atout ? 

M.F. : « Je n’ai aucun problème à jouer à l’un de ces deux postes. Si l’équipe a besoin de moi en défense, je peux tout à fait évoluer en charnière centrale. C’est un plus pour moi, mais aussi pour le coach et toute l’équipe. Là où on m’aligne, je mouille le maillot et j’essaie de donner le meilleur de moi-même ! » 

Vous avez été formé en tant que défenseur central. À quel moment êtes-vous montré d’un cran pour évoluer au milieu de terrain ? 

M.F. : « Cela date de mon passage en Turquie, à Alanyaspor. Mon entraîneur était Safet Sušić (ancien joueur du Paris Saint-Germain). Lors de la saison 2017-2018, on avait joué trois rencontres. Lors de la quatrième, il a décidé de m’aligner au milieu. Cela a plutôt bien fonctionné ! Par la suite, j’ai joué à ce poste à plusieurs reprises durant cette saison. C’est un plaisir de l’avoir connu comme entraîneur ! » 

Au sein de l’équipe, vous semblez proche de votre compatriote Boubacar Traoré ainsi que Laurent Jans. Comment sont nées ces relations ? 

M.F. : « Boubacar Traoré, c’est comme un petit frère ! Quand il est venu, je l’ai aidé à s’adapter, parce qu’il découvrait un nouveau continent. Aujourd’hui, il s’est parfaitement acclimaté. Je lui donne beaucoup de conseils. On est proche sur le terrain et aussi en dehors. J’espère qu’il reviendra plus fort après sa blessure. Laurent, je le connais depuis trois ans, car on est arrivé à Metz durant le même mercato. On s’est rapproché tout de suite. Même quand il était prêté à Paderborn en Allemagne, on gardait contact en s’envoyant des messages. C’est un très bon ami ! » 

Revenons au championnat. Après cinq rencontres disputées, quel regard portez-vous sur ce début de saison ? 

M.F. : « On a joué contre de grosses équipes, et nous n’avons pas toujours eu les résultats qu’on attendait. Mais on a vu qu’on pouvait faire de bonnes choses contre le PSG qui est champion de France, ou l’OM qui est vice-champion. Il faut être davantage concentrés, c’est quelque chose qu’on peut très rapidement gommer pour engranger des points. » 

Que retenez-vous de la dernière sortie du FC Metz sur la pelouse de l’Olympique de Marseille (1-1) ? 

M.F. : « Il y avait de la place pour remporter le match. Malheureusement, on s’est fait rejoindre sur le fil. C’est qu’il nous manquait de la concentration dans les dernières minutes. Le groupe s’est vite remis au travail. On est déterminés à aller de l’avant dès ce dimanche pour repartir du bon pied ! » 

Comment abordez-vous la rencontre face au FC Lorient ? 

M.F. : « Comme lors de chaque rencontre, on a envie de remporter les trois points de la victoire, surtout lorsque l’on joue à domicile. On vient de décrocher notre premier succès devant notre public face à Reims. Il faut rester sur cette dynamique, et célébrer une nouvelle victoire avec nos supporters ! » 

Un mot sur la sélection malienne. Vous avez été retenu pour affronter le Ghana et l’Iran en octobre. On vous imagine impatient de retrouver votre équipe nationale ... 

M.F. : « C’est toujours un plaisir de représenter son pays ! Cela me manquait particulièrement, car le dernier match de la sélection remonte à novembre 2019. Je suis très heureux à l’idée de retrouver mes coéquipiers. J’espère que nous parviendrons à remporter ces deux rencontres. Participer à la Coupe d’Afrique des Nations 2022 est un objectif. À l’heure actuelle, le Mali est premier de son groupe avec quatre points. On espère se qualifier le plus rapidement possible ! » 

A lire également

30juil2021

Web TV

30/07/2021 Amine Bassi : "Je me suis bien adapté au groupe !" Toutes les vidéos  
Lire la suite

29juil2021

Actualités

À quelques jours de la reprise du championnat de Ligue 1 Uber Eats, les nouvelles tenues des Grenats ont été dévoilées ce jeudi au Stade Saint-...
Lire la suite

Album photos

Crédit photo : Let's Go Metz
Lire la suite