Metz - Clermont, je réserve ma place

M-A. Caillard : "Être prêt quand on a besoin de moi"

Partager cet article :

Marc-Aurèle, vous avez rejoint le FC Metz l’été dernier, mais on ne connaît que peu de choses à votre sujet. Pourriez-vous vous décrire ?

Marc-Aurèle Caillard : « C’est vrai que je suis quelqu’un de réservé et je ne fais pas confiance à n’importe qui ! J’attends de connaître lapersonne en face de moi avant d’aller vers elle.Je suis sociable et ouvert à tout, on peut parler n’importe quand, il n’y a pas de problème ! Mais je ne suis pas quelqu’un d’extravagant dans la vie quotidienne ».

Avez-vous échangé avec les anciens Messins Yeni Ngbakoto et Gaëtan Bussmann lors de votre arrivée en Moselle ?

M-A.C. : « Oui, je me suis entretenu avec eux ! J’ai d’abord rencontré Yeni avant de faire la connaissance de Gaëtan à Guingamp. Nos familles s’entendaient bien, on discutait beaucoup à l’entraînement. On a gardé contact pendant le premier confinement. Quand j’ai signé ici, ils m’ont dit que j’allais apprécier la vie à Metz, que j’allais arriver dans un très bon club et que j’apprécierais l’environnement. Ils ne m’ont pas menti ! ».

Il semblerait que les échanges avec différents membres du staff ont également joué…

M-A.C. : « Tout à fait, plusieurs des membres du staff m’ont appelé dont Christophe (Marichez). Il m’a appelé pour m’expliquer quel serait mon rôle dans mon nouveau club. Tout s’est passé très vite ensuite, j’ai signé en quelques jours. Ce soutien et cette envie ont joué dans ma décision ! ».

Vous avez rejoint le Club en tant que numéro 2. Quel est votre rôle au quotidien ?

M-A.C. : « C’est un rôle qui m’a été clairement expliqué lors de mon arrivée. Je savais qu’Alexandre (Oukidja) sortait de deux bonnes saisons. J’ai déjà connu cette position par le passé, que ce soit à Monaco, Clermont ou Guingamp. À l’entraînement, je travaille beaucoup afin d’être prêt le jour où on a besoin de moi ».

Comment se passe votre relation avec les autres gardiens de l’effectif ?

M-A.C. : « Tout se passe bien avec eux ! Ce sont des travailleurs également. Parfois, Christophe Marichez, entraîneur des gardiens, organise des concours entre nous à l’entraînement. Cela ajoute un peu de compétition. Mais on ne se met pas de bâtons dans les roues, cela n’aurait aucune utilité dans nos positions respectives. Il y a toujours une certaine joie de vivre, ce qui est important pour bien travailler ».

Vous avez débuté sous le maillot messin face à l’OL alors que vous étiez mené 3-1. Pas simple pour des débuts …

M-A.C. : « C’est vrai. Je suis rentré en fin de match parce qu’Alexandre avait reçu un coup sur le genou. Sur le moment, je savais que je n'allais jouer que quelques minutes. Je me suis préparé pour disputer le prochain match à Strasbourg au cas où Alexandre ne pouvait tenir sa place. Finalement, il est revenu à temps. Ce n’est pas un souci car c’est lui le numéro 1 ! ».

À Rennes, vous avez connu votre première titularisation dans les buts messins. Comment jugez-vous votre performance en terres bretonnes ?

M-A.C. : « Cela s’est plutôt bien passé ! On est allés à Rennes avec une équipe largement remaniée à cause des nombreux blessés. On est repartis avec une défaite mais peu de personnes auraient misé sur le fait qu’on puisse les bousculer ainsi. Personnellement, mon arrêt face à Benjamin Bourigeaud m’a tout de suite mis dans le match ! Cela a montré à mes coéquipiers que j’étais prêt pour la rencontre. J’ai eu plusieurs arrêts à faire ensuite, ainsi que des sorties aériennes. Dans l’ensemble, je suis plutôt satisfait de cette première titularisation ! »

Face aux Rennais, votre équipe a montré du répondant malgré une infirmerie copieusement garnie …

M-A.C. : « Bien sûr ! Depuis le début de la saison, de nombreux joueurs sont appelés pour remplacer les titulaires. C’est très important pour l’émulation du groupe ! Il faut que les titulaires voient que certains joueurs peuvent prétendre à leur place ».

Durant cette rencontre, vous n’avez pas pu empêcher la défaite malgré deux grosses parades. Étiez-vous par conséquent frustré ?

M-A.C. : « Oui, d’autant qu’on avait eu plusieurs opportunités de marquer durant la partie. Mais c’est comme ça. Il y aura d’autres occasions de prendre des points, et pour moi, de répéter ce genre de prestations ».

D’une manière générale, quel bilan tirez-vous de cette première partie de saison ?

M-A.C. : « Jusqu’à présent, on a globalement réalisé de belles prestations ! À domicile, on a perdu qu’un seul match face à des adversaires moins bien classés. On a eu un coup de moins bien au moment où le public ne pouvait plus se déplacer dans les stades. Les deux matches qui arrivent vont clôturer la phase aller du championnat. Si on les gagne, cela nous mettrait beaucoup plus haut au classement. À nous de bien les aborder ! ».

À titre personnel, disputer des rencontres de Coupe de France fait-il partie de vos objectifs ?

M-A.C. : « J’attends forcément le tirage de la Coupe de France, car en tant que numéro 2, on se fixe cette compétition comme objectif. Avec la disparition de la Coupe de la Ligue, on a tiré un trait sur plusieurs rencontres auxquelles qu’on pouvait prendre part. On attend donc avec impatience le tirage de la Coupe de France et on espère faire le plus beau parcours possible ! ».

A lire également

23juil2024

Actualités

Le Media Day en images ! Voir le diaporama
Lire la suite

Web TV

À l'issue de la victoire en amical face à Villefranche, Koffi Kouao s'est présenté face aux médias. Découvrez sa réaction au micro de Moselle TV.
Lire la suite

22juil2024

Web TV

À l'issue du succès en amical face à Villefranche (3-0), Stéphane Le Mignan s'est présenté face à la presse. Découvrez sa réaction grâce à Moselle TV...
Lire la suite