Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Des efforts mal récompensés

Partager cet article :

Ce vendredi soir, les ouailles de Frédéric Antonetti avaient l’honneur d’ouvrir cette 32ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Pour se frotter à eux, le LOSC, venu en terres mosellans pour tenter d’asseoir son emprise sur le championnat. Le staff mosellan pouvait, de son côté, miser sur son capitaine John Boye, de retour de suspension.

Dès l’entame de match, le FC Metz répondait au duel physique proposé par le leader lillois. La première frappe de la partie était d’ailleurs à mettre à l’actif de Farid Boulaya. Contrée par la défense nordiste, celle-ci était accompagnée du regard par Mike Maignan (7°). Le portier international français se distinguait quelques minutes plus tard. Sur un pénalty provoqué par son capitaine José Fonte, le jeune gardien se détendait parfaitement pour repousser la tentative d’Aaron Leya Iseka (17°). 

Malgré cette déconvenue, les Messins ne faiblissaient pas. Participant à la tâche défensive, Pape Matar Sarr était auteur d’un tacle salvateur sur Reinildo, sur un contre lillois mené à toute vitesse (21°). Après un corner qu’il avait lui-même provoqué, Fabien Centonze tentait sa chance de loin. Le tir du latéral droit laissait parcourir un léger frisson dans la défense visiteuse (28°). 

Un nouveau corner aurait pu changer la donne après la demi-heure. Dans la surface du LOSC, aucun Mosellan ne parvenait à reprendre le ballon fuyant (32°). En fin de première mi-temps, Alexandre Oukidja, qui passait jusqu’ici une soirée somme toute tranquille, avait un peu plus de pain sur la planche. Sollicité par Renato Sanches (37°), Zeki Çelik (40°) et Boubakary Soumaré (44°), l’international algérien avait à chaque fois le dernier mot pour rassurer ses partenaires. 

Au retour des vingt-deux acteurs sur le rectangle vert, une pluie d’occasions messines allait s’abattre sur Saint-Symphorien. Aaron Leya Iseka butait encore sur Mike Maignan (50°). Puis, le club à la Croix de Lorraine s’offrait dans la foulée sa plus grosse occasion de la seconde période. D’un tir lointain, contré par le défenseur central Sven Botman, Pape Matar Sarr voyait sa tentative mourir sur le poteau gauche de Maignan, battu (52°). Il n’a manqué ensuite que quelques centimètes à Aaron Leya Iseka pour reprendre de la tête un centre venu de la droite, avant que Fabien Centonze n’échoue de peu sur sa frappe lointaine (58°). 

Une multitude d’occasions à laquelle allait se succéder l’ouverture du score visiteuse contre le cours du jeu. Lancé à la limite du hors-jeu, Burak Yilmaz trompait Alexandre Oukidja d’un tir puissant au ras du poteau (0-1, 60°). Un premier but qui était synonyme d’une baisse de régime pour les Mosellans. Car par la suite, seule la frappe de Farid Boulaya demandait une intervention de Mike Maignan, en deux temps (81°). 

Dans les derniers instants, le latéral droit lillois Zeki Çelik doublait la mise, scellant le succès des Nordistes en Lorraine (0-2, 89°). Un scénario qui n’a pas récompensé les Grenats, auteurs d’une solide prestation collective et souvent proches d’ouvrir le score, et qui ont fini par céder en seconde période face au leader. Les Messins remettront le pied à l’étrier dimanche 18 avril sur la pelouse du Stade de Reims. 

FC METZ – LOSC : 0 – 2

32ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Vendredi 9 avril à 21h00
Stade Saint-Symphorien

Buts pour le LOSC : Yilmaz (60°), Çelik (89°)

Les compositions d’équipes 

FC Metz : Oukidja – Centonze – Bronn – Kouyaté – Boye – Udol (Delaine, 64°) – Maïga – Sarr – Boulaya – Leya Iseka – Gueye (Yade, 64°)

LOSC : Maignan – Celik – Fonte – Botman – Reinildo – Sanches – André (Xeka, 84°) – Soumaré – Bamba (Bradaric, 88°) – Ikoné (Weah, 75°) – Yilmaz

A lire également

14mai2021

Web TV

14/05/2021 Lorient - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite