Réouverture de la Boutique Officielle !

Impuissants

Les Messins continuent de peiner largement à l’extérieur. Ils s’inclinent ce samedi à Amiens face à une équipe lensoise qui était pourtant lanterne rouge avant la rencontre et qui a inscrit deux buts en seconde période (2-0).
Partager cet article :
Cela n’est pas encore inquiétant, mais cela risque de le devenir prochainement si les prestations des Grenats en déplacement ne s’améliorent pas. Après avoir chuté à Montpellier, à Nice, à Evian, à Saint-Etienne et à Toulouse, les hommes d’Albert Cartier ont ajouté un nouveau revers à cette liste, à Amiens face au Racing Club de Lens. Les buts encaissés à l’extérieur et le bilan famélique loin de Moselle commencent à peser lourd dans l’équation comptable messine
 
D’autant que ces deux buts ramenés de Picardie n’ont rien de scandaleux au regard de la physionomie de la rencontre. Absents en première période, les Messins ont eu la chance de pouvoir compter durant ce premier acte autant sur la maladresse de leurs adversaires que sur la baraka de leur gardien, qui a vu le ballon rebondir par deux fois sur sa barre transversale. Un peu plus présents après la pause, les Lorrains ont alors cédé sur deux rares opportunités lensoises. Paradoxal peut-être, injuste, pas vraiment, tant les Sang et Or ont déployé de l’énergie et dominé durant les quarante-cinq premières minutes.
 
Jusqu’à la pause, ce fut un véritable déferlement d’opportunités locales sur le but de Carrasso. El Jadeyaoui (8°), Baal (23°) et Coulibaly (25°) testaient la consistance des nuages picards, puis c’est la solidité de la cage messine qui fut mise à l’épreuve. D’abord par Bourigeaud (9°) servi dans la profondeur par Bourigeaud et qui s’était retrouvé tout seul face au portier grenat, dont la tentative de lob finissait sur la barre transversale ; puis par Valdivia dont la frappe ne trouvait meilleur sort (27°). En toute fin de première période, un double loupé phénoménal des Lensois permettait presque aux Visiteurs de croire en leur bonne étoile. En quelques secondes, suite à un centre en retrait magnifique de Chavarria, El Jadeyaoui puis Coulibaly se rataient dans les grandes largeurs alors qu’ils étaient en position idéale pour débloquer le tableau d’affichage (43°). 
 
En face, les Messins n’étaient parvenus à se porter vers l’offensive qu’en de rares occasions dont aucune ne se révélait dangereuse. La faute à des passes mal ajustées certainement, à un déchet technique trop présent sûrement et à un retard constant dans le pressing vraisemblablement.
 
Et quand la bonne fortune, elle aussi, change de camp, il n’y a plus grand-chose à faire. Malchanceux en début de match, les Sang et Or se muèrent en une formation réaliste après la pause réglementaire. Alors qu’ils étaient davantage bougés par leurs hôtes du soir, les joueurs d’Antoine Kombouare réussirent ainsi à planter leurs deux premières occasions de la seconde mi-temps. Sur un corner joué en deux temps, El Jadeyaoui était parfaitement servi par Bourigeaud et claquait un plat du pied gauche à bout portant contre lequel Carrasso ne pouvait absolument rien (1-0, 65°). Dix minutes plus tard, alors que les Messins s’étaient entretemps montrés plus incisifs par Bussmann dont la tête manquait le cadre (68°) puis par Krivets dont le tir était capté par Riou (70°), le passeur se muait en buteur. Bourigeaud doublait la mise d’une tête parfaite au point de penalty pour conclure un centre de Coulibaly surgi de la gauche (2-0, 80°)
 
Les trois changements effectués par Albert Cartier en dix minutes de temps entre l’heure de jeu et la 72ème minute, avec les entrées de Ngbakoto, Sarr et Falcon qui exécutait ainsi son retour à la compétition après de longues semaines d’absence, eurent beau insuffler un souffle nouveau à l’attaque des Grenats, cela fut loin de suffire pour inverser la tendance prise par le match. 
 
Au final, les Messins ratent une occasion de briser leur mauvaise série à l’extérieur, qui plus est chez une équipe qui était lanterne rouge avant la rencontre et qui devrait être un concurrent direct pour le maintien en fin de saison. Dommage. Mais la compétition reprend dès mercredi avec la réception de Bordeaux. Pas le temps de gamberger !

A lire également

11aoû2022

Actualités

Entraîneur adjoint du groupe professionnel depuis quelques mois, Christophe Delmotte est l'invité du "Graoully Mag" de Moselle TV ce jeudi 11 août...
Lire la suite

Web TV

Vous devez accepter les cookies analytiques pour visualiser les videos. Accéder aux paramètres des cookies 11/08/2022 Metz - Valenciennes...
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 11 août la programmation TV de la 8ème journée de Ligue 2 BKT. À cette occasion, les Grenats accueilleront l'EA Guingamp...
Lire la suite