Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Metz manque de conclure

Les Messins se sont procuré plusieurs occasions au Stade des Costières et ont terminé la rencontre à onze contre dix, mais ils reviennent de Nîmes avec le seul point du match nul (0-0). C’est déjà ça.
Partager cet article :

La semaine dernière, les joueurs d’Albert Cartier ont repris leur marche en avant à domicile, la victoire contre Caen (2-1) faisant suite à un match nul concédé face à Créteil (1-1). Ce vendredi, ils ont mis un frein à leur mauvaise série à l’extérieur, en parvenant à conquérir un point à Nîmes (0-0) après avoir enchaîné deux revers loin de leurs terres, en Avignon (1-0) puis à Niort (2-0). Bref, il y a du mieux, et vue la façon dont a commencé l’année 2014, on s’en contentera certainement ce soir.

D’autant qu’à l’issue de cette rencontre, il est bien difficile de dire si ce sont les Grenats ou les Crocodiles qui s’en tirent le mieux. La feuille des occasions est parfaitement symétrique : les Lorrains gagnent haut la main pour ce qui concerne la première période, les Gardois leur rendent la pareille en seconde. A deux reprises, une dans chaque camp, on a cru que le préposé au tableau d’affichage devrait actionner la manivelle pour faire bouger le score : juste après la pause, la tête de Diafra Sakho sur un coup-franc de Ngbakoto était sauvée sur sa ligne par le portier Cyrille Merville (47°) ; juste avant la fin de la rencontre, c’est le poteau gauche de Johann Carrasso qui repoussait le coup-franc nîmois détourné dans la surface messine (87°). Mais non. Pas un but en ce vendredi soir pour nous aider à définir à qui profite le nul !

Toujours est-il qu’on a longtemps pensé que les hommes du Président Serin avaient mangé la feuille de match. Le jeune Maxwel Cornet notamment, pour sa deuxième titularisation, eut plusieurs opportunités de mettre les siens sur la bonne voie, mais il lui a manqué un petit quelque chose – ou un petit rien, c’est selon – pour faire sienne cette soirée dédiée aux amoureux (18°, 19°, 22°, 26°). Diafra Sakho, son aîné, avait moins l’occasion de se mettre en lumière : il était un poil trop court pour reprendre de manière acrobatique un superbe centre de Métanire venu de la droite (36°), et il eut donc au retour des vestiaires la meilleure offensive de la partie au bout du crâne… et dut maudire l’adresse du gardien nîmois en conséquence.

Mis en valeur, Johann Carrasso le fut également. Durant le premier acte, déjà, il s’imposa avec fermeté devant Benmeziane à bout portant (39°) et remporta son face-à-face contre Vincent Gragnic (43°). En deuxième mi-temps, encore, il capta en deux temps un centre-tir de Cissokho et effectua une parade salvatrice dans les pieds de Koura (90°). Albert Cartier n’avait-il pas prédit, à l’issue du match face à Caen vendredi dernier, que le gardien messin pourrait s’avérer décisif à Nîmes ?

L’expulsion pour un deuxième carton jaune de Hsissane après l’heure de jeu (68°) aurait pu donner quelques espoirs supplémentaires aux Visiteurs. Las, jouer en supériorité numérique n’est pas toujours aussi aisé qu’on l’imagine. Les Crocos, qui restaient sur deux victoires de rang en championnat et qui sont encore loin d’être sauvés de la relégation, n’avaient pas l’intention de laisser filer ce petit point, encore moins devant un public qui n’était encore jamais venu aussi nombreux cette saison aux Costières (6272 spectateurs).

Vaillants et accrocheurs, les Nîmois profitaient des vingt dernières minutes pour placer quelques contres dont l’issue aurait pu s’avérer fatale. Mais le Graoully n’a rien à envier au crocodile, son cousin du sud : ce point-là, les Grenats le voulaient aussi et l’ont défendu chèrement. Ils quittent le Gard avec la satisfaction d’avoir pu bonifier leur succès de la semaine précédente et en conservant leur place de leader, avec cinq points d’avance sur le quatrième*. Bon, pour la première fois, leur fauteuil est à portée d’une équipe : Angers, avec deux matches en moins et cinq unités en retard, pourrait virtuellement déloger le FC Metz de la pôle-position s’il venait à remporter les deux rencontres en question. On n’en est pas encore .

*avant les trois matches du week-end.

A lire également

10mai2021

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Alexandre Oukidja, portier du club à la Croix de Lorraine, sera l'invité du "Graoully Mag" de Vià Moselle TV ce lundi 10 mai 2021 à 18h30 !  Rendez-...
Lire la suite

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, la réaction des coaches Toutes les vidéos
Lire la suite