Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Metz bloque à la troisième

Revenus au score à deux reprises à Créteil, les Grenats ne se sont pas remis du dernier but francilien inscrit dans les dernières minutes d’une rencontre âprement disputée (3-2).
Partager cet article :

Si, c’était un duel de promus. Le FC Metz et l’US Créteil, qui ont fait la musique toute la saison dernière en National, se sont affrontés ce vendredi soir à Duvauchelle à l’occasion de la deuxième journée d’une Ligue 2 qu’ils étaient forcément heureux de retrouver. Et pour ce retour dans le football professionnel, les deux équipes ont proposé un match de très bonne qualité, rythmé par de multiples mouvements offensifs et conclu par cinq buts. Difficile de reconnaître dans le spectacle proposé celui de deux clubs fraîchement débarqués de l’étage inférieur !

Malheureusement, à ce jeu-là, ce sont les résidents de l’Ile-de-France qui ont mis le petit au bout. Ils avaient d’ailleurs déjà eu l’honneur d’inaugurer le tableau des scores en inscrivant le premier but du match à la demi-heure de jeu, puis celui d’entamer la seconde période de la meilleure des manières en doublant la mise : ils sont donc également parvenus à clouer le bec en toute fin de match à leurs adversaires qui avaient pourtant montré une impressionnante capacité de réaction en égalisant à deux reprises. De la troisième réalisation, concrétisée à deux minutes du terme de la partie, les Messins n’ont pas réussi à se relever.

Les hommes d’Albert Cartier ont donc terminé une partie de la même manière qu’ils l’avaient entamée : pas vraiment au mieux. Il leur fallut en effet patienter un premier quart d’heure douloureux avant de parvenir à pointer le bout de leurs crampons dans le camp adverse, puis de carrément poser leur jeu jusqu’à presque prendre les débats en main. La première réelle occasion du match fut ainsi à mettre à leur actif, mais la frappe de Diafra Sakho en pleine surface trouvait Kerboriou sur son chemin. Ils enchaînèrent ensuite les tentatives mais ce furent les Cristoliens qui parvinrent les premiers à convertir les leurs : une percée d’Andriatsima plein axe, bien servi en profondeur par l’inusable Lesage, fit mouche sans que Carrasso puisse y changer quoi que ce soit (1-0, 29°).

Le meilleur buteur lorrain de la saison passée répondit une première fois, d’une égalisation pleine de perspicacité peu avant la pause : un ballon mal dosé par un défenseur francilien, une interception de Diafra Sakho qui se retournait pour frapper, et le tour était joué (1-1, 41°).

Las, le second acte commençait comme le premier : sur les chapeaux de roues lusitaniennes. L’ancien Spinalien Cheikh N’Doye sautait plus haut que tout le monde au deuxième poteau après que Ribeiro effectua un travail remarquable sur son côté gauche, et tout était à refaire côté grenat (2-1, 48°).

Remontés comme des coucous, les hommes de Bernard Serin ne semblaient toutefois pas vouloir s’incliner si facilement une deuxième fois d’affilée à Duvauchelle après leur revers en National, en février dernier. Rocchi tentait sa chance plusieurs fois, heurtant même le poteau (60°), Sakho également qui faillit placer une tête victorieuse sur un centre de Lejeune (57°), ou même Nicolas Fauvergue, entré à l’heure de jeu mais qui ne parvint pas à illuminer sa première prestation sous le maillot messin par un but (69°). Finalement, c’était encore l’attaquant sénégalais des Grenats qui remettait les compteurs à égalité, d’une tête rageuse sur un coup-franc de Kévin Lejeune (2-2, 70°).

A croire que quatre buts inscrits au total ne suffisaient ni à l’un ni à l’autre de ces deux promus parfaitement en jambes en cet été. D’autres occasions suivirent, faisant parfois basculer la fin de partie vers une attaque-défense alternative, mais ce furent bel et bien les Cristoliens que l’on retrouva joyeux au coup de sifflet final. Et pour cause. En inscrivant une dernière réalisation dans les dernières minutes, N’Doye profitant d’une mauvaise relance de la défense lorraine pour catapulter le ballon dans le petit filet de Carrasso (3-2, 88°), l’US Créteil Lusitanos réitère le coup que les Messins avaient asséné à Laval à Saint-Symphorien la semaine dernière. Et confirme surtout un début de saison en boulet de canon, ponctué de trois victoires en autant de matches officiels.

Heureusement, les joueurs d’Albert Cartier ont une possibilité intéressante de se remettre sur les bons rails : ils disputeront leurs deux prochaines rencontres de Ligue 2 sur leur terrain. Vendredi prochain, l’AC Arles-Avignon se présente sur les bords de la Moselle, puis ce sera au tour des Chamois Niortais de fouler la pelouse des Grenats. Deux rendez-vous importants… deux rendez-vous à ne pas manquer. Pour les joueurs, comme pour leurs supporters ! A vendredi prochain !

Photo : AFR José Lopes

A lire également

10mai2021

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Alexandre Oukidja, portier du club à la Croix de Lorraine, sera l'invité du "Graoully Mag" de Vià Moselle TV ce lundi 10 mai 2021 à 18h30 !  Rendez-...
Lire la suite

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, la réaction des coaches Toutes les vidéos
Lire la suite