Réouverture de la Boutique Officielle !

Clore la phase aller avec succès

Vendredi soir, les Messins vont disputer leur dernier match de la phase aller face au HAC. Malgré de nombreuses absences, les hommes d’Albert Cartier auront à cœur de bien terminer cette étape du championnat, et débuter l’année en beauté, au Stade Océane.
Partager cet article :

Même s’ils ont été prématurément éliminés de la Coupe de France,  compétition à laquelle ils ont pris l’habitude de participer le premier week-end de janvier ces trois dernières années, les Grenats n’ont pas chômé depuis le début de la nouvelle année. Trois jours après la reprise, le 31 décembre, le staff technique a concocté un match amical face à Colmar à ses protégés, de quoi se remettre en jambes avant de prendre la route du Touquet pour un stage.

Dans le Pas-de-Calais, la formation grenat en a profité pour travailler d’arrache-pied sur le terrain, réaliser des séances vidéos plus poussées que d’habitude et surtout de passer du temps ensemble. Car c’est bien connu, les stages de préparation servent aussi à créer ou, dans le cas messin, renforcer la cohésion au sein d’un groupe. Rien de tel après avoir passé plusieurs jours de vacances chacun de son côté. Après une semaine réussie à tous les niveaux, les Grenats sont prêts à prendre la route du Havre pour aborder la première échéance de l’année sereinement.

A la veille du coup d’envoi entre Le Havre et Metz, un seul point noir encombre l’horizon clair et dégagé du ciel messin : les absences en cascades avec lesquelles Albert Cartier doit composer. En effet, le duo de récupérateurs de choc du club grenat est suspendu pour la rencontre face au Havre puisqu’Ahmed Kashi a écopé de trois cartons jaunes en moins de dix matches et que Romain Rocchi doit purger deux matches de suspension pour avoir été expulsé face à Troyes. Les techniciens lorrains avaient donc opté pour la titularisation de Chris Philipps, qui a déjà parfaitement assuré l’intérim cette saison, mais ce dernier s’est blessé durant le stage. Le suspense reste donc entier autour de la question : Qui pour épauler Mayoro N’Doye ?

L’entraîneur vosgien devra aussi se passer des services de Guido Milan en défense centrale et de Kwame Nsor sur le front de l’attaque puisqu’ils sont tous deux suspendus également. Si les plans d’Albert Cartier sont largement perturbés, il en faut plus pour déstabiliser cet éternel optimiste, qui a pour habitude de tirer le positif de chaque situation, et qui voit donc là une occasion de mobiliser l’ensemble du groupe.  Puisque l’équipe type ne sera pas alignée face au Havre, certains Messins vont donc avoir l’occasion de faire leurs preuves sur la pelouse du Stade Océane vendredi soir, ce qui est une aubaine pour récompenser des joueurs en manque de temps de jeu mais qui ne lésinent pas quand il s’agit de labeur et d’investissement au quotidien.

Vendredi soir, ce sont deux adversaires qui ont terminé l’année 2013 sur une bonne note, trois succès consécutifs pour les Locaux et un titre honorifique de Champion d’Automne accompagnée d’une victoire pour les Visiteurs, qui vont s’affronter pour le premier rendez-vous de l’année 2014, mais également le dernier de la phase aller. Les débats s’annoncent donc particulièrement engagés dans le nouvel antre du HAC pour être celui qui parviendra à détenir les trois unités au coup de sifflet final.

En cas de succès, les Messins consolideraient leur place de leader du Championnat de Ligue 2 certes, mais surtout, ils obtiendraient les quarante-deux unités nécessaires lorsque l’on souhaite se maintenir. Autant dire qu’engranger ce quota de point à la fin de la phase aller serait une bien jolie performance pour la formation lorraine puisqu’assurer sa place en Ligue 2 était tout simplement l’objectif d’une saison entière et non de la première partie de saison.  D’ailleurs, le seul club à être parvenu à obtenir quarante-deux points, ou plus, en dix-neuf journées de Ligue 2 lors des dix dernières saisons est… le FC Metz, avec quarante-six unités au terme des matches aller lors de la saison 2006-2007 !

Mais pour pouvoir se délecter d’avoir acquis cet objectif, et  par conséquent de pouvoir s’en créer de nouveaux pour rendre la deuxième partie de saison plus pimentée,  les hommes du président Serin vont devoir faire tomber la formation d’Erick Mombaerts. La tâche qui incombe aux Grenats ne sera pas aisée avec un onze de départ remanié mais, comme l’a souligné Albert Cartier au micro de la Web TV, « on aura des combattants vendredi soir au Havre, ça c’est certain», et là est bien l’essentiel pour espérer briller face aux Havrais.

Le Havre (12°) – FC Metz (1°)
Championnat de Ligue 2, 19° journée
Vendredi 10 janvier 2014  à 20h00
Stade Océane
Match à suivre en direct et en intégralité sur www.fcmetz.com (live-texte), à la radio sur D!rectFM et sur Beinsport 1 (multiplex).

A lire également

01oct2022

Le Match

La trêve internationale désormais passée, le FC Metz retrouvait la compétition officielle ce samedi soir, avec la réception du Pau FC. À l'occasion...
Lire la suite

Interview

Koffi, vous avez vécu en Côte d’Ivoire jusqu’à vos 18 ans. Quel rôle à jouer le football durant les premières années de votre vie ? Koffi Kouao : « C...
Lire la suite

Actualités

Pour cette 10ème journée de Ligue 2 BKT, et la réception du Pau FC, Koffi Kouao est à l'honneur dans la Gazette de Saint-Symph' !  Retrouvez l'...
Lire la suite