Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz manque le coche

Les Messins se contentent du point du match nul face à Vannes. Menés sur leur pelouse, les hommes d\'Albert Cartier sont tout même parvenus à revenir au score (1-1). Ils auraient pu décrocher la victoire dans les arrêts de jeu, mais le pénalty grenat a été repoussé.
Partager cet article :

Ce soir, les Messins se contentent du point du match nul face à Vannes. Ils avaient l’occasion de confirmer leur regain de forme après leur précieuse victoire à Cherbourg et de prendre encore un peu plus d’avance sur les Bretons, mais ils ne sont finalement pas parvenus à leur fin.

Quelques instants seulement après le coup de sifflet de Stéphane Bar, Diafra Sakho et Moussa Gueye donnaient le ton. Mais ce dernier manquait son contrôle et le cadre du but adverse par la même occasion (2°). Ce but breton, les Messins ont bien tenté de l’accrocher durant ce match mais la tâche fut difficile pour les artilleurs locaux. Lejeune, Gueye de la tête, Proment, Gueye à nouveau ont bien tenté leur chance, mais le ballon finissait à chaque fois sa course dans les nuages (10°, 13°, 15°, 21°). Diafra Sakho est le seul à être parvenu ajuster ses tentatives, mais ces dernières manquaient peut-être de tranchant pour inquiéter Jean-François Bédénik qui captait à chaque fois le ballon (14°, 45°).

Mais il est inutile de compter les nombreuses occasions lorraines en première mi-temps puisque ce sont finalement les Vannetais, réalistes, qui ouvraient le score. Alors qu’ils n’avaient eu qu’une opportunité franche, interceptée par Johann Carrasso (30°), les Bretons prenaient l’avantage sur la pelouse du Stade Saint-Symphorien. Anthony Robic centrait pour Christophe Gaffory, idéalement placé au deuxième poteau, qui trompait la vigilance du portier messin (0-1, 40°). La réplique messine ne se fit pas attendre. Gaëtan Bussmann manquait de peu l’égalisation : sa frappe passait à quelques centimètres au-dessus de la barre transversale (41°). Mais c’est finalement avec un but de retard sur leur adversaire que les hommes d’Albert Cartier regagnaient leur vestiaire.

A la reprise, Anthony Robic ne tardait pas à titiller Johann Carrasso : heureusement, le gardien local sauvait son but in-extremis sur sa ligne (48°). Ce fut d’ailleurs la troisième et dernière occasion bretonne. Toutefois, à l’image de leur première mi-temps, les Grenats avaient du mal à se montrer suffisamment décisifs pour inverser la vapeur. La reprise de Sakho au deuxième poteau aurait pu faire mouche (55°) tout comme les essais de Lejeune (61°, 65°), sans succès. Finalement, à force d’essayer sans relâche, les Grenats ont enfin fini par faire flancher l’arrière-garde vannetaise, l’une des plus performantes du Championnat National. Sur un corner tiré par Kévin Lejeune, Thibaut Bourgeois, fraîchement entré en jeu, centrait pour Yéni NGbakoto qui plaçait habilement sa tête (1-1, 68°).

Les Messins ont bien tenté de doubler la mise, comme ils y étaient d’ailleurs parvenus au match aller alors qu’ils étaient également menés au score. Rien n’y fit. Le lobe de Gueye rasait le poteau (71°) et le tir de Bourgeois ne passait pas loin non plus d’un montant (85°). Finalement la balle de match se retrouva dans les pieds de NGbakoto, dans les arrêts de jeu.  Mais alors que le ciel messin semblait enfin s’éclaircir en toute fin de match, le scénario tourna rapidement au cauchemar.

Suite à une faute commise par Jean-François Bédénik sur Diafra Sakho, le gardien adverse, l’arbitre désigna le point de pénalty et sanctionna le Breton d’un carton rouge. Thierry Froger ayant déjà réalisé ses trois changements, ce fut finalement Nicolas Diguiny, attaquant, qui endossa le maillot du portier. Et alors que tout le monde voyait l’occasion rêvée pour les Grenats de remporter les trois points, le Vannetais stoppa la course du pénalty tiré par NGbakoto (94°). Ce coup du sort laissa des Grenats abattus au coup de sifflet final, logiquement déçus de la tournure des évènements.

A lire également

06fév2023

Le Match

La dernière semaine de compétition officielle a été difficile à digérer. En deux rencontres, les Grenats sont parvenus à empocher deux points, face à...
Lire la suite

Stats

3. Comme le nombre de succès consécutifs des messins face aux Picards lors des 3 dernières rencontres, toutes compétitions confondues.  26. C'est la...
Lire la suite

Interview

Matthieu Udol vous donne rendez-vous sur la chaîne Twitch du FC Metz !  Le latéral gauche et capitaine grenat répondra à vos questions en direct à l'...
Lire la suite