Réouverture de la Boutique Officielle !

L'avalanche n'a pas duré

Prolifiques samedi dernier, les Grenats sont restés muets face à des solides Istréens, qui repartent de Saint-Symphorien avec un point.
Partager cet article :

Quelques jours après son large succès face à Laval (4-0), le FC Metz a dû se contenter du match nul face à Istres en match en retard de la dix-huitième journée de Ligue 2. Cette rencontre était l'occasion de sortir de la zone rouge. Une occasion manquée par les hommes de Dominique Bijotat sans qu'ils n'aient forcément à en rougir : ils ont tout essayé pour trouver le chemin des filets, mais Istres est resté solide jusqu'au bout et a réussi à conserver sa cage inviolée.

Malgré plusieurs absences dans le secteur offensif, la formation mosellane arbora un visage résolument tourné vers l'avant. Patients et appliqués, les locaux prenaient immédiatement le contrôle des opérations. La première occasion intervenait au quart d'heure de jeu, quand Cheikh Gueye déborda sur son couloir droit avant de centrer à ras de terre pour Adama Tamboura. Mais la frappe du Malien fut sortie sur sa ligne par un défenseur istréen. Metz venait de passer très près d'une entame parfaite.

Un but aurait permis de décanter les choses. Car Istres, solidement replié, ne laissait guère d'espace aux Messins et il fallut attendre une tête de Romain Brégerie pour croire de nouveau à l'ouverture du score. Le défenseur central manqua malheureusement de puissance dans sa reprise (26°). Pas de quoi inquiéter le gardien adverse Denis Petric, qui passa une première mi-temps relativement tranquille par la suite.

Les débats s'animèrent en seconde période, alors que Dominique Bijotat avait choisi de lancer Diafra Sakho et de repasser à deux attaquants. Le Sénégalais multiplia les courses, comme à la 53ème minute, où il conclut mal un rush solitaire entamé à la sortie du rond central. Istres, dans le même temps, se permit quelques offensives. Et il fallut un grand Joris Delle pour repousser un boulet de canon de Riad Nouri (75°). La balle de match revint à Ludovic Guerriero, mais le milieu de terrain n'eut pas plus de réussite que ses coéquipiers. A la réception d'un centre d'Olivier Cassan, il ne trouvait que les bras de Petric.

Si le point du match nul ne satisfait pas les Lorrains, ceux-ci ont livré une prestation dans la lignée des précédentes, la réussite en moins. En poursuivant leur progression dans le jeu, ils marqueront sans doute d'autres buts et remporteront d'autres matches !

A lire également

26jan2022

Discipline

Averti à trois reprises en moins de dix rencontres, Amadou Mbengue a écopé d'un match de suspension. Le défenseur manquera le déplacement sur la...
Lire la suite

Transfert

Le FC Metz tient son quatrième renfort du mercato hivernal. Fali Candé, arrière gauche âgé de 24 ans, s'est officiellement engagé avec le club à la...
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce mercredi 26 janvier la programmation TV de la 26ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette occasion, les Grenats accueilleront...
Lire la suite