Réouverture de la Boutique Officielle !

Rodolphe redécouvre Metz

Ancien portier du Club à la Croix de Lorraine dans les années 80, Jean-Marc Rodolphe a retrouvé « son club » avec émotion. Il va y entraîner les jeunes gardiens du Centre de Formation.
Partager cet article :

Au cours de cette intersaison, la grande confrérie des gardiens de buts s’est livrée à un petit jeu de chaises musicales sur les bords de la Moselle. Celui-ci a pris fin avec la nomination de Jean-Marc Rodolphe, qui remplace au Centre de Formation Jean-Claude Nadon, parti de l’autre côté du canal combler le poste laissé vacant par Michel Ettorre… ancien coéquipier de Rodolphe au FC Metz.
Ce transfert (de compétences) relève de la plus pure des logiques. Le club messin n’hésite en effet jamais à puiser dans son réservoir d’anciens pour les rôles d’encadrement de ce type. L’intéressé, pourtant, ne semble pas encore remis de sa surprise : « J’étais chez ‘Gaille’ (Philippe Gaillot) lorsque celui-ci a appris que Michel (Ettorre) ne continuait pas, raconte-t-il. Pour rire, il m’a demandé si ça m’intéressait. Je n’ai même pas relevé. » Quelques semaines plus tard, pourtant, le téléphone sonne. « Quand Denis Schaeffer m’a contacté, c’était pour moi une énorme surprise. Je n’étais pas demandeur, d’une part ; et en plus, je n’étais plus dans le circuit. Depuis, je dois avouer que je suis sur un petit nuage ! » Aujourd’hui, Jean-Marc Rodolphe a apposé sa signature au bas d’un contrat de deux saisons. Il retrouve donc le Club à la Croix de Lorraine dix huit ans après l’avoir quitté.

Au cours de cette période, ce natif de Laxou a successivement usé ses gants à Bastia, au Mans, à Sedan et trois mois au Paris Saint-Germain avant d’embrasser une carrière d’arbitre. Un choix qu’il est le seul ancien joueur professionnel à avoir fait jusqu’à maintenant. « C’est un gros regret de constater que personne derrière moi n’a suivi le même chemin, commente-t-il. Peut-être que les conditions pour amener les joueurs pro à l’arbitrage ne sont pas toutes réunies. Il existe des passerelles, mais cela ne suffit pas. » Après huit années de bons et loyaux services, Rodolphe rend donc son sifflet. Il revient alors à une activité plus ‘classique’ : entraîneur des gardiens. Au Stade de Reims, à Chalons-en-Champagne ou encore à Sainte-Anne de Reims, il joue parfois également un rôle d’adjoint. Et passe ses diplômes pour intégrer le CREPS de Reims, où il officiait encore cette année en tant que professeur de sport.

Au FC Metz, Jean-Marc aura la charge de douze jeunes gardiens de but. Pour ses débuts, il ne compte pas chambouler les habitudes d’une maison qui tourne plutôt bien. « Je dois dans un premier temps redécouvrir ce club, précise-t-il. Il y a quelques jours, je ne connaissais encore aucun des éducateurs en place, excepté Jean-Robert Faucher que j’ai croisé au Variété Club de France. » Lui qui n’a jamais coaché que des adultes va aussi devoir s’adapter à un nouvel auditoire : « Je n’ai pas de principes particuliers, de philosophie. J’essaie juste d’amener les joueurs à se perfectionner. Je leur ai dit d’entrée de jeu : ‘je ne suis pas votre entraîneur’. Afin de bien leur faire comprendre que ce sont Olivier Perrin, Jean-Robert Faucher qui prennent les décisions, pas moi. Je pense qu’à ce poste très spécifique, il est aussi important de savoir les écouter. » Après les gants et le sifflet, Jean-Marc Rodolphe s’attaque à une nouvelle discipline. Un sérieux défi à relever !

Rodolphe et Ettorre
Jean-Marc Rodolphe et Michel Ettorre au Parc des Princes, un soir de finale, en 1988.

A lire également

16mai2022

Album photos

Ce samedi, l'équipe réserve a remporté un précieux succès face à Haguenau (2-1) grâce à des buts de Sonny Perrey et Lenny Joseph. Retour en images...
Lire la suite

Web TV

16/05/2022 N2 : Metz - Haguenau, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Lundi 16 mai Entraînement 15h45 Mardi 17 mai Entraînement à 11h00 et 15h45 Mercredi 18 mai Entraînement à 11h00 et 15h45 Jeudi 19 mai Entraînement à...
Lire la suite