Réouverture de la Boutique Officielle !

Chengdu, on y revient

Responsable de la préformation au sein du Club à la Croix de Lorraine, Sébastien Muet a passé une semaine en Chine récemment. Un séjour enrichissant à plus d’un titre, et ce pour les deux parties.
Partager cet article :

Chengdu, capitale de la province du Sichuan, peuplée de plus dix millions d’habitants. Si imposante soit-elle, la mégalopole n’est plus totalement une terre inconnue pour les techniciens du centre de formation messin. Depuis la visite initiale d’une délégation grenat en novembre 2005, les voyages entre le 57 et la Chine se sont succédé. Au mois de septembre dernier, Philippe Gaillot y est allé afin de repérer les jeunes pousses susceptibles de porter le maillot mosellan. La semaine dernière, c’était au tour de Sébastien Muet d’y effectuer une pige.
Responsable de la préformation et entraîneur des 14 ans du FC Metz, ce dernier avait pour mission de partager ses compétences techniques avec ses homologues chinois de la fédération de Chengdu. Pour cela, il dirigea les séances d’entraînement des différents groupes de préformation (12 ans, 13 ans et 14 ans) du centre chinois. Et, hors du terrain, il effectua plusieurs interventions auprès des coachs locaux. Deux thèmes principaux ont été abordés au cours de celle-ci : « la hiérarchisation de la programmation des entraînements et l’apprentissage des fondamentaux de la défense en zone ». Comprenez, pour le premier, la façon d’organiser les exercices pour amener le joueur à progresser, palier par palier, jusqu’à atteindre l’objectif fixé.
Grâce à ces échanges, et ce malgré la barrière de la langue, Sébastien Muet a pu jauger le niveau des jeunes Chinois. « J’ai été surpris, avoue-t-il. Celui-ci est très homogène sur le plan technique. Comme ils sont très travailleurs, tous disposent de bases techniques intéressantes. Ils manquent par contre malheureusement de compétition. Compte tenu de l’éloignement des grandes villes, il n’existe pas de championnat pour les jeunes. Un axe important du développement est de réussir à créer une compétition à l’intérieur de Chengdu. Les duels, l’agressivité, les joies de la victoire et la déception de la défaite, cela s’apprend. »
Champion de France UNSS la saison passée avec l’équipe du Collège Arsenal, Muet estime qu’il y a « deux joueurs à potentiel par génération ». Il indique par ailleurs que l’image dont le FC Metz jouit reste positive malgré les mauvais résultats de l’équipe pro cette saison. « Les Chinois continuent de considérer le club comme l’un des tout meilleurs centres d’Europe, explique-t-il. Les joueurs n’ont qu’un objectif, venir en Europe et pas n’importe où : à Metz. Chengdu est une véritable fourmilière et le football y est en pleine ascension. Je suis persuadé que les pays asiatiques vont avoir leur mot à dire dans les années à venir… » A Metz, pour l’instant, le Chinois le plus âgé, Wang Chu, évolue avec les 16 ans. Il faudra sans doute encore patienter quelques années pour observer les répercussions de ces échanges sur l’effectif professionnel. En attendant, les effets bénéfiques au niveau de la formation sont nombreux. « C’est une très bonne expérience pour l’entraîneur que je suis, indique pour sa part Muet. Cela m’a amené à remettre en cause pas mal de principes. » Quitter ses repères pour mieux les consolider, en somme…

A lire également

16mai2022

Album photos

Ce samedi, l'équipe réserve a remporté un précieux succès face à Haguenau (2-1) grâce à des buts de Sonny Perrey et Lenny Joseph. Retour en images...
Lire la suite

Web TV

16/05/2022 N2 : Metz - Haguenau, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Lundi 16 mai Entraînement 15h45 Mardi 17 mai Entraînement à 11h00 et 15h45 Mercredi 18 mai Entraînement à 11h00 et 15h45 Jeudi 19 mai Entraînement à...
Lire la suite