Réouverture de la Boutique Officielle !

« Le jeu d’abord »

L’entraîneur de l’équipe première et le directeur du centre de formation « Génération Foot » de Dakar sont actuellement en stage au FC Metz. Abdou Diatta (à gauche) et Mané Malang (à droite) ne manquent pas une miette du quotidien du club messin.
Partager cet article :

Ils sont de l’aventure depuis le début, Mané Malang et Abdou Diatta. Sept années de bons et loyaux services à « Génération Foot ».
Le premier est ‘manager général - directeur du centre de formation’. Il coache les équipes de pupilles, minimes et cadets, s’occupe de la formation des (deux) entraîneurs et supervise leur travail. Visiter le Club à la Croix de Lorraine ne constitue pas une nouveauté pour lui, il y a déjà mis les pieds il y a de ça quelques années.
Le second a la charge de l’équipe première du ‘GF’, intégralement composée de joueur de 18 ans et inscrite dans un championnat régional de douze équipes. Il fait travailler les plus âgés des pensionnaires du Centre à raison de trois séances par semaine.
Le staff technique du président Mady Touré est complété par un entraîneur des gardiens et un coach pour les 17 ans. Peut-être ceux-ci séjourneront-ils également sur les bords de la Moselle à l’avenir. En attendant, ce sont Malang et Diatta qui mettent à profit leur passage en observant à la loupe la vie interne de la « maison mère », le FC Metz.

Que vous apporte le stage que vous êtes en train d’effectuer ?

Mané Malang : « Cela nous apprend énormément de choses sur le fonctionnement du club, sur le plan administratif notamment. Ensuite, bien sûr, il y a l’aspect technique. Nous devons avoir à Génération Foot le même discours que la ‘maison mère’. Il ne faut pas qu’il y ait une différence entre nos deux visions du football. De notre côté, nous préparons les joueurs à rejoindre Metz. Ils doivent être capables de s’adapter au plus vite au mode de vie français. Il faut savoir que nos garçons n’ont jamais quitté le Sénégal. Alors, il faut les y préparer. Maintenant, ne vous inquiétez pas, ils savent où se trouve Metz et comment y aller en avion ; et même en voiture (rires) ! »

Que pensez-vous du parcours de vos anciens pensionnaires, aujourd’hui pro à Metz ?

M.M. : « Je ne suis pas du tout surpris. Lorsque nous les avions en charge, nous étions sûrs et certains qu’ils allaient réussir. Ils avaient des qualités de joueur et aussi un mental qui le permettaient. Regardez, le dernier exemple en date est Cheikh Gueye. Il devait jouer en pro : il n’a peur de rien et s’adapte à toutes les situations ! »

Quels sont les objectifs de l’équipe A du ‘GF’ ?

M.M. : « Nous sommes actuellement dans ce qu’on peut considérer comme étant la troisième division. Nous y affrontons uniquement des équipes des environs de Dakar. Les deux premiers accèdent à la fin de l’année au championnat national de deuxième division. Je pense que nous pourrions rapidement monter en première division, nous avons le matériel et les capacités sportives nécessaires. Seulement, cela demande beaucoup de moyens puisqu’il faut aller jouer des matches à 300, 400 kilomètres ! L’objectif, c’est donc le jeu d’abord. Je veux que nos garçons sachent bien jouer au football avant tout. »

Dans son quartier d'origine, Momar N'Diaye est toujours là... en peinture.Quelle popularité le FC Metz a-t-il à Dakar ?

M.M. : « Avant, le club dont on parlait le plus était Marseille. Désormais, avec tous les Sénégalais que l’effectif compte, il s’agit bien de Metz. En plus, nous avons les deux bus de ‘GF’ aux couleurs du club qui tournent dans la ville. Cela prend une réelle ampleur. Lorsque les Grenats perdent, on fait grise mine à Dakar, cela nous fait mal. »

Ou en êtes-vous cette saison ? Le championnat a-t-il débuté ?

M.M. : « C’est la trêve actuellement. Nous reprenons le 25 octobre et commencerons par trois semaines de travail foncier. Pendant une semaine, nous faisons de la musculation, du gainage à la plage. Et ensuite, nous alternons avec le terrain avant d’attaquer les matches amicaux. C’était intéressant de venir à Metz à cette époque puisque les équipes de jeunes sont déjà en compétition. Nous sommes présents aux séances mais aussi aux matches de chaque catégorie d’âge. Nous pouvons ainsi juger du niveau par nous même, autrement que par des vidéos ou des schémas. Cela nous donne de bonnes références, rien de tel que le vécu. Début décembre, cela sera au tour de Joël Muller et Philippe Gaillot de venir au Sénégal. »

A lire également

19mai2022

Actualités

Le Fc Metz Stadium recherche actuellement le profil suivant : Un(e) technicien(ne) de maintenance : Voir l'offre Les candidatures pour cette offre ...
Lire la suite

18mai2022

Féminines

Un rendez-vous footballistique à noter dans vos agendas : le Cinéma "Le Klub" à Metz-Centre accueillera une projection suivie d'une table ronde en...
Lire la suite

Boutique

À l'occasion des 90 ans du FC Metz, la Boutique Officielle vous propose une gamme exceptionnelle pour marquer cet évènement exceptionnel.  Plusieurs...
Lire la suite