Réouverture de la Boutique Officielle !

Un flop sans conséquence

Trop peu appliqués, les Messins n'ont pas réussi à venir à bout de Niort. La faute, aussi, à David Klein et à sa barre transversale. Ils peuvent se consoler en se disant que cette journée ne leur a pas été préjudiciable.
Partager cet article :

Prolifique ses derniers temps à domicile (7 buts marqués en deux matches), l'attaque messine est restée muette ce soir face à Niort. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, en deuxième période tout au moins. Mais que ce soit dans le dernier geste ou dans la dernière passe, les Grenats ont accusé trop de déchet pour réussir à tromper la vigilence de Klein; quand celui-ci n'était pas sauvé par sa barre transversale (60°). Les Chamois, qui jouent leur maintien en Ligue 2 en cette fin de saison, n'en demandaient pas tant.
On pouvait se douter que ceux-ci ne viendraient pas la fleur au fusil en Moselle compte tenu de leur perméabilité habituelle. Francis De Taddeo avait donc choisi d'aligner une équipe très offensive. Les trois attaquants Gueye, Cissé et Aguirre étaient en effet épaulés par Agouazi, François et Renouard au milieu.
Cette fois-ci, la prise de risque n'a pas payé pour le coach local. Les tentatives de sa formation, lestées de trop nombreuses erreurs techniques, restèrent inefficaces. Bien que le Péruvien Aguirre, pour sa première titularisation en Ligue 2, ait été l'auteur d'un match appliqué.
Dans les 45 premières minutes, il n'y eut aucune occasion franche. Seuls deux coups-francs de Renouard (4°) et B. Gueye (26°) vinrent egayer les débats.
Dès le retour des vestiaires, le second eut sans doute la plus belle opportunité du match. Quand Aguirre parvint à le servir de la tête dans la surface, mais il trouva Klein sur sa route (50°). Sébastien Renouard, un peu plus tard, connut la même mésaventure (73°). Entre temps, B. Gueye faillit à nouveau ouvrir la marque d'une belle frappe envelopée qui vint s'écraser sur la barre (60°). Metz, peu habile dans cette partie, avait laissé passer sa chance de creuser encore plus franchement l'écart avec Le Havre, 4ème candidat à la montée.

Faute de mieux, celui-ci s'accroit tout de même d'un point puisque les Normands ont été battus à Gueugnon. Quant au reste des poursuivants, ils ont tous fait match nul (Caen devant Guingamp, 1-1; Strasbourg devant Ajaccio, 0-0; Amiens à Bastia, 2-2). Ce 0-0 palichon concédé face à Niort n'a donc pas la moindre conséquence. En tête, c'est le statu-quo le plus complet. Seul le HAC peut s'en mordre les doigts.

Metz - Niort : 0-0
Ligue 2, 28ème journée
Arbitre : Monsieur Monsieur Cotrel

A lire également

01aoû2021

Web TV

01/08/2021 Metz - Montpellier, le résumé vidéo Toutes les vidéos  
Lire la suite