Réouverture de la Boutique Officielle !

A l'assaut des Girondins

Face au second du championnat, le FC Metz se devra de réitérer ses performances successives d'Auxerre et de Marseille. Avec comme première mission de ne pas encaisser de but.
Partager cet article :

Ne dit-on pas « jamais deux sans trois » ? Après deux
bons résultats respectivement obtenus en terre auxerroise et contre
Marseille, le FC Metz affronte un nouvel ogre de la Ligue 1 : les Girondins
de Bordeaux. Avant de recevoir deux fois de suite à St Symphorien (Monaco
puis Nancy), le club messin se déplace à Bordeaux, forteresse
imprenable (9 victoires, 3 nuls pour une seule défaite) et meilleure
défense du championnat. Mais toute comparaison avec Auxerre et Marseille
est vite balayée par Joël Muller : « A la différence
d'Auxerre ou de Marseille qui marquent le pas en ce moment, Bordeaux, lui,
est en pleine possession de ses moyens
» restant sur quatre victoires
et un nul en cinq matches. Si l'entraîneur grenat concède son
adversaire « a une bien meilleure équipe depuis janvier
», il y voit une possibilité de faire un résultat : «
Ouvrir le score déstabiliserait beaucoup la dynamique de Bordeaux
qui n'est pas habitué à encaisser des buts, surtout à
domicile
».

Les chiffres le confirment. La défense girondine n'a encaissé
que cinq buts au stade Jacques Chaban-Delmas, seul le Paris SG a réussi
à faire trembler par deux fois les filets d'Ulrich Ramé. Mais
l'espoir est permis. Sur les quatre équipes à avoir marqué
à Bordeaux, on trouve Sochaux et Strasbourg, compagnons de galère
du club grenat au classement. Toutefois, au-delà des statistiques,
le match contre Bordeaux sera d'abord l'occasion pour le club messin de se
jauger face à l'une des équipes les plus physiques de ce championnat.
« Pour obtenir un résultat, il faudra d'abord gagner le combat
physique
» note Ludovic Obraniak.

Metz, qui devrait retrouver son gardien titulaire Grégory Wimbée,
viendra avec un groupe sensiblement identique à celui de Marseille.
Joël Muller a emmené 17 joueurs en Gironde. Ouadah, de retour
de suspension, refait son apparition dans le groupe en lieu et place de Kang.
Coté onze de départ, la côte de Carl Medjani serait plus
grande que celle de Franck Béria en défense et Contout serait
confirmé au milieu, Nasser Ouadah resterait alors sur le banc.

Côté bordelais, la défense est amoindrie par les absences
de Franck Jurietti, de Julien Faubert et la mise au repos de Marc Planus.
Seul Henrique et David Jemmali sont aptes. La recrue portugaise du mercato,
Beto, devrait jouer dans l'axe et le jeune Florian Marange à gauche.
Au milieu de terrain, Francia est écarté mais Ricardo pourra,
en revanche, compter sur le retour de son attaquant Jean-Claude Darcheville.
Après quatre matches sans encaisser le moindre but, Bordeaux sait que
le FC Metz d'aujourd'hui n'est plus le même que le match aller (victoire
1-0 des Girondins) et connaît l'enjeu de fin de saison du club grenat.
La conclusion pour Jöel Muller : « Il faudra surtout ne pas
laisser Bordeaux marquer le premier car dans ce cas, personne ne les rattrape.
Si on y parvient, on ne pourra alors que se réjouir d'aller prendre
des points à Bordeaux
». Dont acte.

Bordeaux – Metz, 28ème journée
de Ligue 1


Stade Jacques Chaban-Delmas, samedi 25 février à 20h

Arbitre : Monsieur Kalt

A lire également

22sep2021

Le Match

En ce 22 septembre, le FC Metz était opposé au PSG, leader du championnat, dans le cadre de la 7ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Cette rencontre...
Lire la suite

Actualités

Boubakar, votre équipe accueille le Paris Saint-Germain ce mercredi. Dans quel état d’esprit abordez-vous cette rencontre très attendue ?  Boubakar...
Lire la suite

Actualités

Pour cette 7ème journée de Ligue 1 Uber Eats, et la réception du Paris Saint-Germain, Boubakar Kouayté est à l'honneur dans la Gazette de Saint-Symph...
Lire la suite