Réouverture de la Boutique Officielle !

Face à face... avec Souleymane Youla

Nouvel épisode du face à face avec Souleymane Youla. Il se livre sur la situation actuelle de son continent, l'Afrique, et de son ancien championnat en Belgique. L'occasion pour lui de nous donner également son opinion sur la sélection de Guinée.
Partager cet article :

Ton avis sur ...

...l'affaire des paris truqués qui fait trembler le championnat de Belgique

« J'ai appris toute cette affaire par la presse. C'est à la fois triste et inquiétant pour le championnat belge. Je n'ai jamais eu écho de ce genre de problèmes lorsque j'évoluais à Lokeren ou encore à Anderlecht. Ni moi, ni aucun coéquipier n'a été contacté pour des paris durant mes saisons en Belgique. C'est dur car cela touche tout le monde : les supporters, les entraîneurs et surtout les joueurs qui ont de plus en plus de mal à jouer chaque week-end avec des bruits de couloirs qui sont sûrement perturbants. J'ai appris que des présidents et des entraîneurs étaient mouillés et ça prouve que il ne faut pas prendre cette affaire à la légère. Je ne me vois pas retourner en Belgique dans un tel climat pour le moment. Même si j'ai passé de belles années là-bas, cela me sera très difficile de signer dans un club belge dans un proche avenir. Je suis toujours les résultats d'Anderlecht et j'espère qu'ils gagneront contre le Standard Liège ce week-end pour s'adjuger le titre et ainsi boucler une saison compliquée. »

…les fléaux actuels qui touchent l'Afrique

« Je suis très touché par tous les problèmes que connaît l'Afrique en ce moment. Entre les guerres civiles qui anéantissent des populations entières et les nombreuses maladies qui engendrent un nombre impensable de morts, le continent n'est pas épargné. Je parle souvent du pays avec les proches et je me tiens au courant des dernières nouvelles qui touchent la Guinée. J'essaye d'apporter mon aide à mon pays en ramenant de l'argent et des choses utiles pour améliorer la vie là-bas. Mes parents vivent encore à Conakry au contraire des mes frères et sœurs qui sont restés en Belgique. Dans tous les cas, l'Afrique doit être aidée. »

…le parcours de la Guinée lors de la dernière CAN

« La sélection a fait une très belle Coupe d'Afrique des Nations en Egypte. Quart de finaliste pour un pays comme la Guinée est une belle performance. Nous n'avons pas eu de chance contre le Sénégal où nous perdons de peu (3-2, Ndlr). Je n'ai aucun regret de ne pas y avoir participé puisque je suis en désaccord total avec le sélectionneur en poste (Patrice Neveu, Ndlr) et je ne souhaitais donc pas la jouer. Mon désaccord est survenu lors d'une sélection pour un match amical contre Amiens que je n'ai pu honorer car je devais jouer avec Besiktas en championnat de Turquie. Il ne l'a guère apprécié et je n'ai plus été rappelé par la suite. Pour le moment, rejouer avec la Guinée avec le même sélectionneur m'est impossible. Mais je reste en contact avec beaucoup de joueurs guinéens de Ligue 1 : Pascal Feindouno (St-Etienne), Fodé Mansaré (Toulouse), Omar Kaalabane (Auxerre) ou encore Ismaël Bangoura (Le Mans) qui me tiennent au courant de la situation de la sélection nationale. Je suis de tout cœur avec eux et j'espère que le début des éliminatoires de début septembre se déroulera bien. Les jeunes qui arrivent ont toutes les capacités pour faire une belle CAN 2008. »

L'adversaire qui t'as le plus impressionné ? « Roberto Carlos (Real Madrid) que j'ai eu le plaisir de rencontrer avec Anderlecht en Ligue des Champions en 2001. »

Le pire joueur de l'histoire du football ? « Je n'en ai pas en tête. »

L'adversaire le plus rugueux que tu as rencontré ? « Le défenseur de Besiktas : Ibrahim Toraman que j'ai d'abord affronté lorsque je jouais à Gençlerbirligi puis eu comme partenaire à Istanbul. »

L'adversaire que tu aimerais avoir en face ? « Carles Puyol, le défenseur de Barcelone. »

Le stade le plus triste de Ligue 1 ? « Celui d'Ajaccio dont je ne connais pas le nom. »

Le coéquipier le plus fashion ? « On m'a cité ? ( rires ) Oh la la… mais non, c'est Ludo Obraniak, Jamal Alioui et même Mehdi Meniri. »

Le coéquipier qui tombe tout le temps ? « Il y a Babacar Gueye mais c'est surtout Roy Contout qui tombe souvent. »

Le plus chambreur du vestiaire ? « C'est Jamal Alioui et Ludovic Obraniak. »

Le coéquipier le plus sérieux à l'entraînement ? « Franck Béria, il ne lâche rien. »

Le coéquipier qui passe le plus de temps à se pomponner ? « Nasser Ouadah et Jamal Alioui »

Le plus gros défaut de vie en communauté de ton camarade de chambre en déplacement ? « Je ne suis jamais avec le même joueur en déplacement. Mais quand j'étais avec Nasser Ouadah, je ne lui ai pas parlé une minute car il était pendu au téléphone jusqu'au coucher ! »

Ton activité préférée durant les longs déplacements ? « Regarder la télévision et écouter de la musique. »

Le club étranger et le championnat qui te font le plus envie ? « Manchester Utd et le championnat anglais. »

Le plus beau souvenir ? « Mon premier contrat pro à Lokeren et mon titre de champion de Belgique obtenu avec Anderlecht en 2001. »

Le plus mauvais souvenir ? « La descente cette saison avec Metz. C'est ma première relégation. »

Ton plus gros défaut ? « Je suis tout le temps au téléphone. »

Ta plus grande qualité ? « Sérieux ».

Le premier gros cadeau que tu t'es fait avec ton premier salaire ? « Une voiture de sport, c'était une Renault Megane Coupé à l'époque. »

Quelle question que l'on ne t'a jamais posée et que tu aimerais que l'on te pose ? « Aimerais-tu jouer un jour au Real Madrid ? »

Et la réponse donc ? « Oui, c'est sûr. »


A lire également

19oct2021

Billetterie

Pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le FC Metz accueillera l'AS Saint-Etienne le samedi 30 octobre à 17h00 au Stade Saint-...
Lire la suite

18oct2021

Actualités

Après cette 10ème journée de Ligue 1 Uber Eats face au Stade Rennais, un jeu complet de maillots a été mis aux enchères sur la plateforme ...
Lire la suite

Album photos

Metz - Rennes, l'album photo
Lire la suite