Réouverture de la Boutique Officielle !

Forcer le cadenas niçois

L’OGC Nice n’a peut-être plus grand chose à attendre de ce championnat, l’équipe de Gernot Rohr n’en reste pas moins une formation des plus solides de l’hexagone. Il va falloir aller au combat… une nouvelle fois.
Partager cet article :
A l’aube d’accueillir Nice, Saint-Symphorien
a fini de jubiler de l'étincelante victoire des Grenats face au Mans. Les serpentins,
boules de cotillons et autre papelitos ont été nettoyés
et ne jonchent plus les travées du stade lorrain. L’habit de lumière
qu’ont enfilé les Messins l’espace d’un soir et tout
de suite rejoint le placard au profit du bien plus habituel bleu de travail.
Trois semaines et deux rencontres plus tard, les hommes de Fernandez sont dans
une position similaire au classement. Le point pris à Guingamp dans des
conditions délicates n’a pas fait avancer l’affaire mais
il a permis aux Messins de continuer leur petit bonhomme de chemin. La route
vers le maintien n’est plus si longue mais reste sinueuse. Ce Metz –
Nice en constitue une sérieuse étape. En fait, il s’agit
pour les Grenats de se préparer à une fin d’exercice périlleuse.
Car après avoir croisé le fer avec le Gym, ils devront effectuer
trois déplacements peu évidents (Marseille, Rennes, Ajaccio) et
accueillir sur leurs terres deux sérieux clients (Lyon puis Bordeaux).
Même si il n’y a pas de vérités en football, les Messins
seraient tout de même bien inspirés de prendre les trois points
face à cette équipe niçoise.

Obraniak débutera

Comme la dynamique reste positive, il n’est nullement
nécessaire de modifier énormément la donne pour l’entraîneur
messin. Il n’y aura donc à priori qu’un seul changement par
rapport à l’équipe-type qui se forme petit à petit.
Il s’agit de la titularisation de Ludovic Obraniak en lieu et place d’Alexandre
Frutos. « Je pense que c’est le bon moment pour le lancer.
Demain, ça sera un combat et Ludo a le profil pour y participer »
,
affirme Fernandez en tapant du poing. L’entraîneur messin a donc
estimé que le tempérament du petit milieu de terrain serait un
atout dans cette rencontre. Après avoir incorporé Renouard, Béria,
et Gueye, le découvreur de Zidane offre maintenant sa chance à
un nouvel élément de la génération qui a gagné
la coupe gambardella. Grégory Proment devrait quant à lui retrouver
sa place dans l’entre-jeu. Une incertitude règne toutefois concernant
la participation de Mehdi Méniri. Le défenseur messin, victime
d’une mauvaise réception lors d’un exercice de coup de pied
arrêtés, n’est pas sûr de tenir sa place même
si le staff médical est optimiste. Il ne sera pas de trop face à
aux duo d’attaque niçois. « Nice est une équipe
qui aime défendre
, ajoute Fernandez. C’est un
block compact et bien organisé qui sait repartir très vite en
contre avec Laslandes et Meslin. »
En fait, les visiteurs ont
toutes les raisons d’aborder plus sereinement cette rencontre malgré
les trois revers d’affilée qu’ils viennent de concéder.
« Leur objectif était le maintien. Désormais, ils
peuvent encore jouer une qualification en coupe intertoto mais ils seront beaucoup
plus relâchés puisque leur but premier est atteint. »
Samedi
soir, ce sont des Aiglons libres comme l’air qui planeront au-dessus de
Saint-Symphorien… Aux Grenats de leur couper le ailes.

Metz – Nice, 33ème journée de Ligue
1


Samedi 24 avril, 20h, au stade Saint-Symphorien.

Arbitre : Monsieur Fautrel

Les équipes probables :

Metz : Butelle – Signorino,
Borbiconi, Méniri, Béria – Obraniak, Leca, Proment, Renouard
– Maoulida, Gueye

Nice : Grégorini - Abardonado, Cobos, Léonard
- Traoré, Varrault, Echouafni, Pitau, Everson - Laslandes, Meslin

A lire également

02déc2021

Discipline

Averti à trois reprises en moins de dix matches, Kevin N'Doram est suspendu une rencontre. Le milieu de terrain messin manquera la réception du FC...
Lire la suite

Web TV

02/12/2021 Metz - Montpellier, Nicolas de Préville Grenat du m... Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

Parce que vous êtes là dans les bons comme dans les mauvais moments, le Club tient encore à vous remercier pour ce soutien indéfectible ce mercredi...
Lire la suite