Réouverture de la Boutique Officielle !

Chat Sylvain Marchal (1ère partie)

Jeudi dernier, Sylvain Marchal était l'invité du www.fcmetz.com pour répondre en direct aux questions des internautes. Pour les absents, voici la première partie du compte rendu de cette heure de libre discussion.
Partager cet article :

Duke : Je viens de lire dans le
"Répu" que tu as 10 jours d'arrêt suite à une douleur au pied qui t'empêche de te chausser, alors tout de suite, là, tu es en claquettes ou en baskets ?


SylvainMarchal : Bonjour à tous, je suis en baskets, le journal a un peu exagéré, je peux me chausser mais j'ai du mal à frapper dans la balle


Razorxc : Que fais-tu à la fin de la saison : si METZ reste en
D1 et si METZ descend en D2 ???


SylvainMarchal : C'est une bonne question, déjà j'espère de tout coeur qu'on reste en D1. Ensuite, j'aviserai avec les dirigeants pour voir ce que l'on fera. Le plus important c'est qu'on ne descende surtout pas en D2.


Scably : Question rituelle : Passes-tu de temps en temps sur le forum pour voir comment réagissent les supporters ? Si oui comment réagis-tu toi ?


SylvainMarchal : Je n'ai pas encore Internet chez moi, je n'ai pas eu l'occasion d'aller sur le forum. La réaction des supporters j'ai pu la voir au stade ou aux
entraînements. Ils continuent à nous encourager comme contre Bastia et à soutenir les joueurs en venant nombreux au stade.


Mouderare_le_grenat : Penses tu que le FC METZ va se maintenir en D1 ?


SylvainMarchal : Oui ! je le pense de tout coeur et par rapport au match contre Bastia à Metz et aux
entraînements, je sais qu'on a une grande motivation pour maintenir le club car on sait que la D2 ce serait délicat. On va tout faire pour que le club se maintienne en D1.


Scably : Quel effet cela fait-il de jouer avec des joueurs qui jouaient déjà au football quand tu as commencé à t'y intéresser ? (Sylvain Kastendeuch, Philippe Gaillot)


SylvainMarchal : C'est un peu, surtout au départ, une sensation bizarre. Pour Fred Meyrieu je collectionnais
ses images Panini. Ensuite on les regarde comme des partenaires et cela se passe bien. Avant c'était un peu intimidant.


Scably : Comment vois-tu la suite de ta carrière? Plutôt comme S. Kastendeuch (fidélité au club, privilégier la qualité de vie) ou plutôt comme les jeunes loups comme Anelka, Dalmat ou Luccin (qu'importe le club tant qu'il y a l'argent) ?


SylvainMarchal :C'est un peu les extrêmes. Sylvain a tout de même connu plusieurs clubs dans sa carrière. Cela dépendra des opportunités ; il faut déjà faire mes preuves à Metz. Ensuite je ne vous cache pas que si un autre challenge se présente cela peut-être intéressant (pas pour l'argent) si quelque chose de bien se présente, il faut partir pour quelque chose de mieux.


Guest5 : Quel est pour toi le meilleur joueur du club ou celui qui lui apporte le plus aujourd'hui ?


SylvainMarchal : C'est une question délicate. Chacun a ses qualités propres. Un joueur qui me plait particulièrement c'est Fred Meyrieu. Il joue à un poste auquel j'aurai aimé joué. Tenter des passes, jouer à ce poste cela m'aurait
plu. Sinon chacun dans son domaine a des qualités différentes.


Simon06 : Quelle est l'équipe qui te fais le plus rêver en France (en premier) et à l'étranger (en second). Penses-tu y jouer un jour ? De toutes les équipes qu'il y a jamais eu (nationales ou clubs) quelle est celle qui t'a laissé le plus grand souvenir ?


SylvainMarchal : En France : depuis tout petit c'est le PSG, je ne vais pas me faire que des amis,
c'est le PSG de la période Ginola.
A l'étranger : c'est le Barça qui me fait un petit peu rêver, c'est un club mythique. Le stade est extraordinaire, ce serait formidable de jouer dans un tel club. Le club qui m'a laissé le meilleur souvenir c'est le PSG lorsqu'il a gagné la C2, et aussi l'OM quand ils ont gagné la C1. J'étais devant ma télé et j'étais très admiratif du PSG.


Scably : D'après le site, tu es né à Langres comme Stéphane Morisot, le connaissais-tu avant de venir à Metz?


SylvainMarchal : 0ui j'avais eu l'occasion de le rencontrer dans les matchs de jeunes, j'ai joué contre son frère mais pas lui. Je le connaissais de vue mais on a fait toute notre formation ensembles au centre. Nos origines communes nous ont rapproché, mais aussi lorsqu'il rentrait sur Langres et moi sur Chaumont.


Mohi : Je voulais savoir quelles avaient été tes motivations pour devenir arrière plutôt que milieu ou attaquant et as-tu toujours joué à ce poste?


SylvainMarchal : En fait j'ai pas eu le choix, car depuis tout petit, j'étais le plus grand de ma catégorie. Ils m'ont mis derrière en libero, et comme cela se passait bien je suis resté là et je ne me suis pas essayé à d'autres postes. Je suis toujours resté défenseur.


scably : Quelle est l'importance des professionnels au niveau du centre de formation? Y vont-il de temps en temps pour parler avec les jeunes?


SylvainMarchal : En fait il y a deux sortes de pro, ceux qui sont formés au club et les autres. Les seconds n'ont pas trop de contacts avec ceux du centre. Ceux qui ont été formés au club (Greg Proment, Stéphane Morisot) ont gardé le contact avec les jeunes du centre. Au fur et à mesure du temps on en
connaît de moins en moins. Je mange de temps en temps au centre et j'aime bien discuter avec eux. On voit aussi l'évolution du centre par rapport à quand on y était.


Guest5 : As-tu eu des contacts avec Pires à l'époque? Quel est ton regard sur ce joueur ?


SylvainMarchal : J'avais eu des contacts de loin, c'était au tout début de mes
entraînements avec les pros. Il était très gentil avec les jeunes qui arrivaient, il nous mettait en confiance, même si on ne l'approchait pas de trop près car il était déjà très connu. Il est passé par l'OM, Arsenal , c'est un très grand joueur, il n'y a vraiment rien à rajouter.


Scably : Que penses-tu que Fred a amené en plus par rapport à Sylvain en tant que
capitaine ?


SylvainMarchal : On ne peut pas dire qu'il a ramené quelque chose en plus ou en moins, ce sont deux personnes différentes. Fred est un sanguin, d'avantage que Sylvain Kastendeuch. Le rôle est sensiblement identique , il sert de leader, il nous conseille avant les matchs et donc il n'y a pas vraiment de différence. Avec le brassard il peut plus parler aux arbitres que sans !


Janick57 : Les problèmes actuels de la défense sont-ils liés, selon toi, au changement de tactique ou aux changements de joueurs ?


SylvainMarchal : Je ne pense pas qu'on puisse parler de problèmes défensifs. C'est un problème collectif. On a pris pas mal de buts ces 3 derniers matches pour plusieurs raisons :

- au niveau tactique il n'y a pas eu de changements ;

- au niveau des joueurs il y a des automatismes à trouver, sur les 3 derniers matches ce ne sont jamais les 3 mêmes défenseurs qui ont débuté. C'est difficile de trouver ses repères dans ces conditions. C'est un problème collectif plus que tactique, il faut avoir plus envie de récupérer le ballon et de ne pas prendre de buts!


Elo : Il parait qu'Auxerre t'avais contacté pour aller à leur centre de formation. Pour quelles raisons as-tu préféré Metz car à l'époque leur centre était plus réputé que le notre ?


SylvainMarchal : Leur centre était plus réputé , déjà c'est ce qui a fait la différence car il y avait beaucoup d'appelés pour peu d'élus. Ensuite la raison majeure c'est qu'à Metz on pouvait suivre des études normales avec des horaires aménagés, alors qu'à Auxerre c'étaient des classes de 3 et cette
formule ne m'intéressait pas.


Franck : Toi qui a connu à la fois la défense Kastendeuch et celle version Proment, y a t-il des différences au niveau des couvertures et relances???


SylvainMarchal : Il y en a forcément entre deux joueurs. Sylvain par rapport à toute son expérience et ses années pouvait par son placement, son flair
avoir plus de possibilités pour deviner ce que pouvait faire les attaquants. Greg ne se place pas de la même manière, il est plus attentif, il est moins décroché par rapport à ses deux stoppeurs. Avec l'expérience, cela fera un très bon libero.


Vianney : Penses-tu que ta blessure t'aie complètement stoppé dans ta progression, et que tu repars presque de
zéro ?


SylvainMarchal : Elle m'a stoppé, surtout quand la blessure est longue. De là à dire que je repars de 0 je n'espère pas :) Le fait d'être blessé
longtemps permet de garder une fraîcheur physique ou mentale. Lorsqu'on revient comme cela a été le cas en novembre on est hyper motivé on veut rattraper le temps perdu. La motivation permet de combler le manque d'activité.


Mouderare_le_grenat : A propos des "faux-passeports" et de l'affaire
Strasbourg-Metz , comment vit-on dans un club dans lequel son avenir et surtout son maintien va se jouer au tribunal ?


SylvainMarchal : Pour nous le maintien se joue d'abord sur le terrain, on essaye de faire abstraction de toutes les affaires
"extra-football", on joue pour gagner les matches. Ensuite en plus des points gagnés sur le terrain si on peut en gagner ou que les autres en perdent suite aux affaires c'est tout bénéfice mais le plus important c'est avant tout le terrain !


Guest95 : Notre club garde une identité régionale, à l'heure de la libre circulation peut-on encore se "battre" pour le maillot grenat ?


SylvainMarchal : Pour être à 100% dans un club il faut se battre pour le maillot et l'identité du club. Malgré l'augmentation des transferts et le fait qu'un joueur reste moins
longtemps dans un club, la majorité des joueurs se donnent à fond pour le club dans lequel ils sont, et se donnent à fond pour que le club obtienne le meilleur résultat, en tout cas , c'est ce
que tous devraient faire.


janick57 : Comment ont réagi les joueurs vis-à-vis de
Faryd une fois l'affaire révélée ?


SylvainMarchal : On a tous été solidaire avec lui dans cette période délicate, on a essayé de parler d'autres choses, de ne pas
rabâcher tout le temps la même histoire pour qu'il ne cogite pas trop et voilà.


Leo : Que penses-tu de l'intégration de Serguey
Skachenko ? Fait-il des efforts ?


SylvainMarchal : Sergueï se met depuis quelques temps à des cours de français. Au début il n'a peut-être pas
suffisamment compris l'importance qu'avait la langue dans l'intégration d'un joueur. C'est un paramètre qu'il a intégré, et le fait qu'il prenne des cours de français montre qu'il a envie de plus s'impliquer dans le club et de montrer qu'on peut compter sur lui.

A lire également

06juil2022

Album photos

À l'issue de la séance de ce mercredi matin, les Grenats se sont retrouvés autour d'un barbecue. Un déjeuner placé sous le signe de la convivialité...
Lire la suite

05juil2022

Actualités

À l’occasion de son troisième match de préparation de l’été 2022, le FC Metz affrontera l’ESTAC. Le coup d’envoi de cette rencontre amicale sera...
Lire la suite

Album photos

La séance de ce lundi en images !
Lire la suite