Réouverture de la Boutique Officielle !

Second acte fatal

Partager cet article :

Coupe d’Afrique des Nations oblige, c’est avec un onze de départ remanié que le FC Metz se présentait face au RC Strasbourg ce dimanche, à l’occasion d’un nouveau derby du Grand Est. Pour ce premier match de la phase retour, le néo-Grenat Jean-Armel Kana-Biyik signait sa première apparition officielle, tandis que le jeune William Mikelbrencis s’offrait sa première titularisation dans l’élite. 

Servi par Ludovic Ajorque, Frédéric Guilbert était le premier à se mettre en évidence. La tête du latéral alsacien passait juste au-dessus (1°). Les visiteurs continuaient de presser, et obtenaient rapidement la plus grosse situation de ce premier acte. Sur corner, la tête de Gerzino Nyamsi échouait sur la transversale, avant que Ludovic Ajorque échoue face à Marc-Aurèle Caillard au rebond (9°). 

Comme à son habitude, Boubacar Traoré distillait plusieurs bons ballons vers l’avant. C’est sur un excellent service du milieu de terrain malien que Thomas Delaine opérait en contre, sans succès (13°). Après son occasion sur le coup d’envoi, Frédéric Guilbert tentait de remettre le couvert d’une demi-volée à l’entrée de la surface mosellane. Heureusement, Thomas Delaine veillait au grain et contrait la tentative du latéral d’un tacle salvateur (14°).

Souvent cherché par ses coéquipiers, Ludovic Ajorque se muait en plaque tournante de l’attaque strasbourgeoise. C’est lui qui offrait un service idéal vers Kévin Gameiro, mais il manquait quelques centimètres à l’ancien international français pour reprendre le ballon à ras du sol (18°). Dans la foulée de cette chaude alerte, Nicolas de Préville était bousculé devant les cages d’Eiji Kawashima, mais Anthony Gautier ne bronchait pas (18°). 

Parti dans le dos de la défense sur un nouveau service de Bouba Traoré, Ibrahima Niane était repris à la régulière par Gerzino Nyamsi. Sans gros regrets, l’attaquant messin ayant été signalé hors-jeu (23°). Très sollicité dans son couloir droit, William Mikelbrencis prenait des initiatives : après avoir remonté tout le terrain, le latéral messin pêchait dans la finition en écrasant sa frappe (24°). Plus travaillée, et plus dangereuse, la frappe lointaine de Sanjin Prcic passait tout proche des cages de Marc-Aurèle Caillard (28°).

Boubacar Traoré tentait de répondre au milieu adverse, mais ne connaissait pas plus de réussite sur son tir lointain (30°). Peu après, la frappe de Nicolas de Préville, contrée, méritait un meilleur sort (31°). Avant de quitter ses partenaires sur blessure, Jemerson était auteur d’un excellent retour dans les pieds de Kévin Gameiro dans les derniers mètres messins (37°).

Les Grenats allaient être pris de court après la pause. Servi par Jean-Ricner Bellegarde, Ludovic Ajorque faisait trembler les filets de la tête (0-1, 50°). L’attaquant alsacien était tout proche de doubler la mise, mais il fallait un excellent retour de Sikou Niakaté, conjugué à une parade de Marc-Aurèle Caillard pour écarter le danger (58°). 

Par séquences, les Grenats s’incrustaient dans les trente derniers mètres adverses. Vincent Pajot, de loin, essayait de convertir une offensive lorraine mais échouait (60°). Lancé dans la surface par Kévin Gameiro de la tête, Jean-Ricner était en bonne position pour armer une frappe lourde, mais heureusement trop croisée pour inquiéter Marc-Aurèle Caillard (64°). 

Devant les buts messins, il fallait un retour exceptionnel de Vincent Pajot pour empêcher Ludovic Ajorque de frapper (66°). À distance, Boubacar Traoré tentait une nouvelle fois sa chance. Le rebond capricieux dans les six mètres strasbourgeois ne trompait pas la vigilance d’Eiji Kawashima, qui captait le ballon (71°). Sur corner, Gerzino Nyamsi manquait de peu le cadre (77°) avant que Jean-Armel Kana-Biyik ne signe un retour décisif dans les pieds de Ludovic Ajorque qui se présentait en face-à-face (83°). 

En fin de rencontre, Jean-Eudes Aholou, entré en cours de jeu, scellait la victoire des siens en trompant Marc-Aurèle Caillard à bout portant (0-2, 90+2°). Une seconde période fatale aux Messins, qui entament 2022 par un revers dans le derby. 

FC METZ – RC STRASBOURG ALSACE : 0 – 2 

20ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 9 janvier à 15h00
Stade Saint-Symphorien

Buts pour Strasbourg : Ajorque (50°), Aholou (90+2°)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Caillard – Mikelbrencis (Yade, 61°) – Jemerson (Niakaté, 40°) – Kana-Biyik – Delaine – Mbengue - Traoré – Pajot – Tchimbembe (Bassi, 68°) – De Préville (Gueye, 68°) – Niane (Nguette, 61°) 

RC Strasbourg : Kawashima – Guilbert – Perrin – Nyamsi – Thomasson – Liénard (Caci, 90+1°) – Prcic – Bellegarde (Aholou, 74°) – Sissoko – Gameiro (Sahi, 77°) - Ajorque

A lire également

05juil2022

Actualités

À l’occasion de son troisième match de préparation de l’été 2022, le FC Metz affrontera l’ESTAC. Le coup d’envoi de cette rencontre amicale sera...
Lire la suite

Album photos

La séance de ce lundi en images !
Lire la suite

04juil2022

Actualités

À l’approche du début de la saison 2022-2023, le FC Metz étoffe son staff professionnel ! Présent depuis plusieurs jours sur les terrains de Frescaty...
Lire la suite