Réservez votre place pour Metz - Reims !

Un succès mérité !

Partager cet article :

Privé de compétition officielle depuis le 8 octobre, le FC Metz foulait à nouveau les terrains, ce vendredi. Dix jours après un succès en terres sochaliennes, les Grenats accueillaient les Chamois Niortais. Face à une équipe auteure d’un excellent début de saison, Farid Boulaya et ses coéquipiers avaient à cœur de retrouver la victoire devant leurs supporters. C’est désormais chose faite puisque les Messins se sont imposés (3-0) !

Pour ce retour au Stade Saint-Symphorien, Frédéric Antonetti opérait plusieurs changements dans son onze de départ. Ivan Balliu en profitait pour démarrer la rencontre, tout comme Habib Maïga, dont c’était la première sous les couleurs messines.  

Pourtant dominateurs, et face à une formation souvent regroupée dans son camp, les Messins peinaient à se montrer dangereux. Marvin Gakpa s’essayait de loin (5°) sans trouver le cadre et Farid Boulaya l’imitait sans beaucoup plus de réussite (18°). Entre-temps, les Niortais ne réagissaient que timidement par Dylan Louiserre dont la frappe n’inquiétait pas Alexandre Oukidja (8°).

Peu avant la demi-heure de jeu, les Messins étaient récompensés lorsque Habib Diallo reprenait un centre en retrait de Renaud Cohade (1-0, 28°). Malgré ce but d’avance, le FC Metz continuait à trouver difficilement les espaces pour se montrer dangereux. Peu avant la pause, Farid Boulaya décalait astucieusement Ivan Balliu mais le latéral droit, sous la pression du défenseur niortais, manquait le cadre (35°).

Au retour des vestiaires, et après une panne de courant de quinze minutes, les Grenats étaient bien plus transcendants. Habib Diallo pensait doubler la mise lorsqu’il profitait d’une sortie hasardeuse de Saturnin Allagbe pour pousser le ballon vers le but (55°), mais Da Costa repoussait la tentative du meilleur buteur de Ligue 2 sur la ligne. 

Bien décidé à creuser l’écart, le club à la Croix de Lorraine continuait à pousser. Malgré les tentatives de Farid Boulaya sur coup franc (65°) ou le bel enchaînement d’Ibrahima Niane (68°), les Grenats ne parvenaient pas à se mettre à l'abri. L'attaquant sénégalais manquait également de précision face à Saturnin Allagbe, après un service idéal de Ivan Balliu (74°). 

Sur une frappe d'Antoine Léautey, les Niortais tentaient de profiter de ce manque de réalisme messin, mais Alexandre Oukidja restait vigilant (75°). Quelques minutes plus tard, la formation du président Bernard Serin trouvait finalement la faille. À la suite d’un corner tiré par Marvin Gakpa, Habib Diallo frappait au but et la trajectoire était coupée par Stoppila Sunzu (2-0, 80°).

En toute fin de rencontre, le FC Metz corsait l’addition lorsqu’Opa Nguette, entré en jeu dix secondes plus tôt, trompait à son tour le portier niortais (3-0, 90°+4). Saint-Symphorien pouvait alors exulter ! 

Le FC Metz renoue donc avec le succès dans son antre et conserve la tête du championnat de Domino’s Ligue 2 avec 27 unités. Le prochain rendez-vous est fixé à vendredi prochain, sur la pelouse du FC Lorient, un concurrent à la montée à l’échelon supérieur, où les Grenats auront à cœur de bonifier cette victoire ! 

FC METZ – CHAMOIS NIORTAIS : 3 - 0

11ème journée de Domino’s Ligue 2
Vendredi 19 octobre 2018 à 20h00
Stade Saint-Symphorien

Buts pour Metz : Diallo (28°), Sunzu (80°), Nguette (90°+4).

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Balliu, Boye, Sunzu, Delaine, Maïga (Monteiro 90°), Cohade, Gakpa (Fofana 83°), Boulaya (Nguette 90°+3), Niane, Diallo.

Chamois Niortais : Allagbe, Conté, DaCosta, Kilama (Rivieyran 27°), Gueye, Louiserre, Lebeau, Konaté (Bena 51°), Djigla (Leautey 46°), Dona Ndoh, Vion.

A lire également

20nov2019

Sélection nationale

Durant cette trêve internationale, onze grenats étaient en sélection. Découvrez les résultats des joueurs messins.
Lire la suite

Actualités

Entraîneur adjoint du FC Metz depuis deux saisons, Jean-Marie De Zerbi fête ses 60 ans ! Joyeux anniversaire Jean-Marie ! 
Lire la suite

19nov2019

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. En revanche, la séance du jour se déroulera à huis clos.
Lire la suite