Réservez votre place pour Metz - Marseille !

Fin de série !

Partager cet article :

Cinq jours après un premier déplacement à Béziers, le FC Metz était à nouveau en voyage. À l’occasion de cette 8ème journée de Domino’s Ligue 2, les Grenats se déplaçaient dans la capitale pour se frotter au Paris FC. Battus (2-1), les Messins ne sont pas parvenus à poursuivre leur série de victoires.

Et malgré cette deuxième rencontre en moins d’une semaine, Frédéric Antonetti décidait de ne pas chambouler son onze de départ. Ainsi, seulement deux changements étaient à noter : Emmanuel Rivière et Laurent Jans démarraient la partie, au contraire de Farid Boulaya et Jonathan Rivièrez.

Bien entrés dans la rencontre, les Messins étaient surpris lors de la première incursion parisienne. Romain Perraud frappait à l’entrée de la surface et ne laissait aucune chance à Alexandre Oukidja (1-0, 12°). Ce premier coup dur était suivi d’un second lorsque Opa Nguette, touché, était forcé de céder sa place à Adama Traoré (14°).

Cette entame de match digérée, les Grenats remettaient à nouveau le pied sur le ballon, sans réellement réussir à se montrer dangereux. Habib Diallo (23°) puis Emmanuel Rivière (25°) s’essayaient de loin mais Vincent Demarconnay ne tremblait pas. Ensuite, battu sur un coup de tête puissant de Stoppila Sunzu, le gardien parisien était sauvé par Romain Perraud, sur sa ligne de but (32°).

À la suite d’un tacle pas maîtrisé, Julien Lopez écopait d’un carton rouge et laissait donc les siens à dix (36°). Dans la foulée, Habib Diallo mettait la pression sur Vincent Demarconnay et poussait celui-ci à la faute, mais le ballon s’échouait sur la barre transversale (38°). En supériorité numérique, les Grenats étaient une nouvelle fois pris à défaut, juste avant la pause. Le capitaine Frédéric Bong coupait la trajectoire d’un corner et offrait un avantage de deux buts aux Parisiens (2-0, 45°).

Dès la reprise, le club à la Croix de Lorraine relançait la partie lorsque l’inévitable Habib Diallo reprenait de la tête un centre de Thomas Delaine(2-1, 46°). Un début de deuxième période idéal qui était finalement sans suite. À l’heure de jeu, Habib Diallo passait pourtant proche du doublé. Alors que le but était laissé vide, l’attaquant sénégalais était surpris de la mésentente entre Vincent Demarconnay et Frédéric Bong (61°).

Par la suite, le FC Metz monopolisait le ballon, et cela jusqu’à l’issue de la rencontre, sans jamais réussir à faire sauter le verrou parisien. Les changements offensifs (Marvin Gakpa, Farid Boulaya) n’y changeaient rien puisque les Grenats laissaient échapper leurs premiers points de la saison. 

La série s’arrête donc au Paris FC. La formation de Frédéric Antonetti n’est plus invaincue mais conserve tout de même la tête du championnat de Domino’s Ligue 2, et avec 21 unités, compte trois longueurs d’avance sur le premier poursuivant, le FC Lorient. Le FC Metz tentera de rebondir dès samedi prochain, avec la réception du Havre ! 

PARIS FC – FC METZ : 2 - 1

8ème journée de Domino’s Ligue 2
Samedi 22 septembre à 15h00
Stade Charléty

Buts pour Paris FC : Perraud (12°), Bong (45°) ; pour Metz : Diallo (46°).

Les compositions d’équipes

Paris FC : Demarconnay, Perraud, Bong, Kanté, Karamoko, Mandouki, Lopez, Akichi (Kouamé 74°), Pitroipa, Saint-Louis (Nomenjanahary 68°), Mamilonne (Sarr 60°). 

FC Metz : Oukidja, Jans, Delaine, Sunzu, Boye, Fofana (Gakpa 53°), Angban, Cohade (Boulaya 72°), Nguette (Traoré 14°), Rivière, Diallo. 

A lire également

07déc2019

Le Match

Pour finir cette semaine à trois rencontres, le FC Metz se déplaçait sur la pelouse de l'OGC Nice. Sans le moindre succès depuis six matches, le club...
Lire la suite

06déc2019

Web TV

06/12/2019 Nice - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite