Réservez votre place pour Metz - Reims !

En manque d'efficacité !

Partager cet article :

Ce lundi soir, et alors qu'une partie de ses concurrents est tombée ce week-end, le FC Metz clôturait la 28ème journée de Domino's Ligue 2. La réception du FC Sochaux-Montbéliard était donc l'occasion de réaliser une belle opération comptable et ainsi creuser l'écart sur le Stade Brestois, le FC Lorient and co.

Le coup d'envoi de ce choc des extremes étaient à peine donné que les Grenats prenaient les choses en main. Ibrahima Niane profitait d'une percée de Thomas Delaine pour se procurer la première opportunité de la partie. Malheureusement, son tir fuyait le cadre (1°). À cette grosse entame de match, les Sochaliens répondaient par Sofiane Daham. À la réception d'un corner, sa volée s'échouait sur la barre d'Alexandre Oukidja (16°).

Dans la foulée, les Messins partaient en contre et Renaud Cohade tentait un sublime dont la course se terminait sur le poteau (17°). Sur le corner qui suivait, Opa Nguette n'était pas plus en réussite lorsque Maxence Prévot s'envoler pour sortir le ballon qui prenait le chemin du but (17°). Dominateur, le club à la Croix de Lorraine haussait le rythme. À deux reprises, Farid Boulaya forcait le portier sochalien à se coucher (21°, 27°).

Dans le dur, Sochaux se contentait de procéder en contre. Sur l'un d'entre eux, Yohan Mollo ne mettait pas assez de puissance dans son tir pour inquiéter Alexandre Oukidja (30°). Renaud Cohade et les siens continuaient de maitriser les débats mais ne parvenaient pas à ouvrir le score. À la suite d'un centre de Thomas Delaine, Opa Nguette tentait un geste acrobatique mais son retourné finissait à nouveau sur le montant visiteur (34°). 

Au retour des vestiaires, les Grenats accentuaient la cadence mais ni Thomas Delaine (56°) ni Ivan Balliu (57°) réussissaient à débloquer le compteur. En supériorité numérique, suite à l'expulsion logique de Sofiane Daham (68°), le FC Metz finissait finalement par trouver la faille. Après une main de Jean Ruiz dans la surface, M. Pignard désignait le point de pénalty. Habib Diallo ne se faisait pas prier pour transformer la sentence (1-0, 75°).

Et alors que la troupe de Frédéric Antonetti semblait se diriger vers un succès logique, le FC Sochaux-Montbéliard bénéficiait à son tour d'un pénalty. Rafa Navarro trompait Alexandre Oukidja et égalisait (1-1, 81°). Contre le cours du jeu, les Sochaliens obtenaient le point du nul. Car malgré toute l'envie du monde et bien que largement dominateur, le FC Metz ne réussira pas à reprendre les devants au tableau d'affichage. Marvin Gakpa s'essayait à deux reprises (90°, 90°+3). En vain.

Accrochés à domicile, les Grenats ratent l'occasion de creuser l'écart en haut de tableau. Avec 58 points, ils conservent tout de même la tête du championnat de Domino's Ligue 2 et possèdent désormais neuf longueurs d'avance sur le FC Lorient, troisième et actuellement barragiste. Désormais, les regards sont tournés sur la prochaine échéance, dès ce vendredi soir, sur la pelouse des Chamois Niortais.

FC METZ - FC SOCHAUX-MONTBELIARD : 1 - 1

28ème journée de Domino’s Ligue 2
Lundi 11 mars à 20h45
Stade Saint-Symphorien

Buts pour Metz : Diallo (75° s.p.); pour Sochaux : Navarra (81° s.p.)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Balliu, Boye, Sunzu, Delaine, Cohade, Maïga, Gakpa, Nguette (Rivière 83°), Boulaya, Niane (Diallo 65°).

FC Sochaux-Montbéliard  : Prevot, Navarro, Moltenis, Ruiz, Pendant, Agoume, Sissoko (Owusu 57°), Daham, Bayala (Sakhi 62°), Mollo, Etoundi (Rocchia 83°).

A lire également

22nov2019

Web TV

22/11/2019 Matthieu Udol : "Je suis forcément heureux" Toutes les vidéos
Lire la suite

21nov2019

Album photos

L'album photo de la séance du jour
Lire la suite