Boules de Noël en édition limitée

Les Grenats n'y arrivent pas

Malgré une vingtaine de tirs, les Messins sont tombés sur leur pelouse face à une formation de l’Amiens SC plus efficace (0-2). 

Partager cet article :

Après un match nul accroché au courage le week-end dernier sur la pelouse du Toulouse FC, les Grenats retrouvaient le Stade Saint-Symphorien. Opposés à l’Amiens SC à l’occasion de cette 14ème journée de Ligue 1 Conforama, les partenaires de Renaud Cohade n’avaient qu’une idée en tête : l’emporter pour entretenir l’espoir d’un maintien.

Frédéric Hantz effectuait quelques modifications dans son onze de départ et alignait un 4-4-2. Titulaire pour la première fois en championnat, Ibrahima Niane épaulait Nolan Roux en attaque. Chris Philipps retrouvait lui la charnière centrale tandis que Renaud Cohade portait le brassard de capitaine pour son 300ème match en Ligue 1.

L’entame de match était à l'avantage des Messins. Le club à la Croix de Lorraine tentait de presser son adversaire et de mettre de l’impact. La première situation était logiquement lorraine. Sur un centre d’Ibrahima Niane, Matthieu Dossevi contrôlait de la poitrine avant de frapper en force. Une frappe repoussée par un tacle des Visiteurs (6°).  Malheureusement, après dix bonnes premières minutes, les Messins se faisaient plus timides et Amiens en profitait pour mettre en place son jeu. Et sur sa première vraie occasion, Moussa Konaté catapultait sa tête au fond des filets malgré les efforts de Thomas Didillon (0-1, 29°). Menés au score, les partenaires de Moussa Niakhaté se retrouvaient alors dans une situation délicate. Le buteur amiénois manquait par la suite deux grosses situations pour le faire le break (35°, 45°). Côté grenat, Ibrahima Niane manquait l’occasion de ramener sa formation à hauteur (45+1°). Malgré ce but de retard, l'espoir était encore de mise à l'aube des quarante-cinq dernières minutes. 

Au retour des vestiaires, Matthieu Dossevi sonnait la charge d’une volée d’entrée de jeu (46°). Une occasion qui n’était pourtant pas synonyme de révolte du club à la Croix de Lorraine. Bien que dominateurs dans la possession du ballon, les Messins n’arrivaient pas à se montrer véritablement dangereux. Au contraire d’Amiens qui faisait preuve d’une redoutable efficacité. Légèrement excentré côté gauche, Bongani Zungu trouvait le petit filet de Thomas Didillon d’une frappe placée du droit (0-2, 66°). Les Grenats tombaient ensuite sur une défense regroupée qui faisait bloc devant chaque offensive. Les tentatives d’Emmanuel Rivière (79°) et d’Opa Nguette (86°) n’y changeaient rien. Le mal était fait.

Les Messins devront vite relever la tête avec la réception de l’Olympique de Marseille qui se profile dans quatre jours à Saint-Symphorien.

Voir la feuille de match

Revivez le live de la rencontre

A lire également

14déc2019

Web TV

14/12/2019 Matthieu Udol : "Nous avons su rester solides" Toutes les vidéos
Lire la suite

Album photos

Metz - Marseille, l'album photo
Lire la suite

Le Match

Pour cette dernière rencontre de l'année à domicile, le FC Metz accueillait l'équipe en forme puisque l'Olympique de Marseille et ses six victoires...
Lire la suite