Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Les Grenats étaient d’attaque !

Pour leur première de l'année à Saint-Symphorien, les Grenats n'ont pas fait de détails et ont logiquement dominé l'AS Saint-Etienne (3-0). Les trois joueurs offensifs, Matthieu Dossevi, Emmanuel Rivière et Nolan Roux ont tous marqué.

Partager cet article :

A l’occasion de la 21ème journée de Ligue 1 Conforama, les Grenats retrouvaient la pelouse du Stade Saint-Symphorien. Pour cette rencontre programmée en milieu de semaine, les Messins faisaient face à une formation stéphanoise également en manque de points et en reconstruction. Du côté mosellan, l’objectif était clair : poursuivre la série d’invincibilité et grappiller encore de précieux points sur les équipes les plus proches au classement.

Côté terrain, Frédéric Hantz effectuait quelques petits changements par rapport à l’équipe tenue en échec à Dijon. Ainsi, Georges Mandjeck et Danijel Milićević fêtaient leur première titularisation tandis que Nolan Roux retrouvait une place sur le front de l’attaque.

Malgré le froid et la pluie, les Messins ne mettaient pas longtemps pour enflammer la partie. Sur un corner de Matthieu Dossevi, Emmanuel Rivière allumait la première mèche mais sa tête était repoussée sur la ligne par un défenseur stéphanois (7°). Hauts sur le terrain et très pressants, les Grenats allaient finir par pousser à la faute les Visiteurs. Chassé par Danijel Milićević, Cheick Mbengue manquait sa passe vers Jessy Moulin qui se mettait lui aussi à la faute en déséquilibrant l’international bosnien. Monsieur Millot n’hésitait pas et désignait le point de pénalty. Une offrande qu’Emmanuel Rivière ne manquait pas de convertir (1-0, 13°). Déchaînés les Mosellans ne tardaient pas à faire le break. Sur un nouveau pressing payant, Nolan Roux décalait Matthieu Dossevi qui fusillait Jessy Moulin (2-0, 16°). Son premier but en championnat. Malgré cette nouvelle réalisation, les partenaires de Fallou Diagne continuaient d’acculer leur adversaire dans leur surface de réparation. A l’image du ciel, un déluge d’occasions s’abattait sur la cage de Jessy Moulin en quelques minutes. Sur un long centre, c'est d’abord Julian Palmieri qui voyait le portier des Verts repousser sa volée du gauche (19°). Dans la foulée, Nolan Roux s’essayait à la frappe de loin avant qu’Emmanuel Rivière ne bute à nouveau sur le gardien de « Sainté » (21°). Le Martiniquais se montrait à nouveau dangereux quelques minutes plus tard mais ni sa reprise ni sa tête ne trompaient Jessy Moulin (27°). Dominateurs dans tous les secteurs de jeu, le club à la Croix de Lorraine n’était pourtant pas à l’abri d’une réduction du score. Mais sur la seule situation stéphanoise, Eiji Kawashima veillait au grain et remportait son duel avec Robert Beric puis devant Romain Hamouma (45°). A la pause, les Messins étaient logiquement devant.

Sous une pluie battante, les Mosellans s’appliquaient à conserver leur avantage, toujours aussi présents dans l’engagement. Pas inquiétés, les Grenats allaient prendre un peu plus le large. Sur une remise de la tête de Danijel Milićević à la suite d’un centre de Julian Palmieri, Nolan Roux crucifiait Jessy Moulin d’un coup de casque rageur (3-0, 77°). Le septième but de la saison pour l’ancien… stéphanois. Le stade pouvait exulter ! La victoire ne pouvait échapper aux ouailles de Frédéric Hantz.

Grâce à ce nouveau succès à Saint-Symphorien, les Grenats continuent de grappiller des points et de se rapprocher de leurs devanciers. Surtout, les partenaires de Renaud Cohade alignent un cinquième match de rang sans défaite et conservent leur invincibilité en 2018 !

Voir la feuille de match

Revivez le live de la partie

A lire également

19juil2019

Agenda

Ce samedi, les Grenats s'entraîneront à 9h30. La séance du jour sera ouverte au public.
Lire la suite

Album photos

Metz - Sochaux, l'album photo
Lire la suite

Transfert

Arrivé en Moselle lors de l’été 2018, Cheick Tidiane Sabaly rejoint le Pau FC afin de poursuivre sa progression. Le milieu de terrain est prêté dans...
Lire la suite