Réservez votre place pour Metz - Reims !

Les Grenats démarrent bien l'année !

Grâce à leur succès sur la pelouse de l’USL Dunkerque (2-4) en début de soirée, les Grenats ont composté leur billet pour les seizièmes de finale de la Coupe de France. 

Partager cet article :

Après une année 2017 rythmée et qui s’était terminée sur une bonne note avec un succès contre Strasbourg à la veille de Noël, les Grenats démarraient l’année 2018 par un déplacement à Dunkerque. Face à une formation de National, cette rencontre de Coupe de France pouvait se transformer en un vrai match piège.

Frédéric Hantz décidait d’aligner la meilleure équipe possible. Ainsi, Ivan Balliu faisait son retour au poste de latéral droit tandis que Vahid Selimovic et Moussa Niakhaté formaient la charnière centrale. Enfin, Nolan Roux accompagnait Emmanuel Rivière en attaque.

Dans la froideur du Nord et sous d’importantes rafales de vent, les Messins avaient du mal à rentrer dans la partie. Il fallait attendre une frappe enroulée de Matthieu Dossevi à la suite d’une belle percussion (8°) pour voir les Mosellans prendre totalement le contrôle du cuir. A partir de là, les occasions allaient se multiplier sur le but de Jonathan Ligali. Emmanuel Rivière s’essayait à deux fois (12° et 14°) avant que Moussa Niakhaté ne soit tout proche de prolonger dans les buts un coup-franc de Matthieu Dossevi (18°). Acculés devant leur surface, les Dunkerquois n’en restaient pas moins dangereux en contre. Il fallait une excellente détente d’Eiji Kawashima sur une frappe de Djibi Banor pour empêcher les Locaux d’y croire (33°). Les Grenats étaient ensuite tout proche d’ouvrir le score mais Ibrahima Niane, gêné par le terrain, manquait son contrôle seul dans les six-mètres sur un service de Matthieu Dossevi (36°). Ce n’était que partie remise. Juste avant la pause, le Sénégalais trouvait le poteau avant que Ligali ne repousse la frappe de Matthieu Dossevi dans les pieds… d’Ibrahima Niane qui se jetait pour ouvrir la marque (0-1, 44°). A force de persévérance, Ibrahima Niane et ses partenaires avaient fini par forcer le verrou dunkerquois.

Au retour des vestiaires, les Mosellans devaient évoluer face au vent qui soufflait toujours aussi fort. Entreprenant, le club à la Croix de Lorraine n’allait pas tarder à faire le break. Suite à une frappe puissante de Matthieu Dossevi repoussée par Jonathan Ligali, Emmanuel Rivière trompait le portier d’un subtil ballon piqué (0-2, 52°). Sur leur lancée, les Messins manquaient de prendre le large sur une nouvelle tentative d’Ibrahima Niane (56°). Valeureux, les hommes de Didier Santini n’abdiquaient pas et Marc Fachan finissait par trouver le chemin des filets d’Eiji Kawashima sur une frappe à bout portant à la suite d’un corner (1-2, 71°).  La réaction messine était immédiate. Après une première situation, Cafu éliminait son vis-à-vis avant de tromper Jonathan Ligali de près (1-3, 75°). Un but qui en appelait un autre. A la suite d’un gros travail de Nolan Roux, Ibrahima Niane s’offrait son premier doublé sous le maillot grenat (1-4, 79°). Pas de quoi tempérer les ardeurs des Locaux qui marquaient pour la deuxième fois de la partie par Damien Fachan (2-4, 82°). Malgré deux dernières tentatives de Nolan Roux (86°) et Emmanuel Rivière (87°), le score en restait là. Les Mosellans tenaient leur ticket pour les seizièmes de finale.

Les ouailles de Frédéric Hantz connaîtront leur futur adversaire dès lundi soir. En attendant, les têtes sont déjà tournées vers le championnat et le déplacement à Dijon. 

A lire également

13nov2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Infirmerie

Sorti sur blessure face à Lille (0-0), Thomas Delaine souffre d'une entorse de la cheville. Le latéral gauche messin restera en soins plusieurs jours...
Lire la suite

12nov2019

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite