Découvrez les tenues de sortie !

Triste journée

Dans un match qu’ils semblaient pourtant maîtriser et dominer, les Grenats se sont inclinés face au Havre (0-1). Ils mettent fin à leur invincibilité à domicile en 2016.
Partager cet article :

Malgré le choc et la tristesse, suite à la cruelle disparition de Dominique D’Onofrio vendredi (lire par ailleurs), les Grenats ont dû tenir leur rôle sur la pelouse de Saint-Symphorien. Ils étaient en effet attendus samedi après-midi dans leur antre pour se mesurer au Havre AC.

Au terme de cette rencontre opposant deux concurrents à la montée, les Grenats avaient l’occasion de revenir à trois points de l’AS Nancy-Lorraine, deuxième, et de prendre le large sur les Havrais. Malheureusement, malgré les résultats favorables de leurs rivaux la veille, les hommes de Philippe Hinschberger n’ont pas su saisir cette belle opportunité qui se présentait à eux samedi après-midi, alors qu’ils semblaient pourtant maîtriser les débats.

Les Grenats ont fait la douloureuse expérience de l’adage « dominer n’est pas gagner » devant leur public ce week-end. Car s’ils essuient ce samedi 13 février leur première défaite de l’année à Saint-Symphorien, les Messins n’ont pas fait pâle figure pour cette 26ème journée de Ligue 2. Ce sont eux qui lançaient les hostilités par l’intermédiaire de Yeni Ngbakoto, dont la puissante frappe était détournée, puis de Daniel Candeias, qui tentait sa chance dans la foulée mais manquait, de peu, le cadre du but (10°).

Tout au long de la première mi-temps, les Lorrains maîtrisaient les débats et réalisaient un match consistant. Ils auraient d’ailleurs mérité de regagner leur vestiaire avec un but, au moins, au compteur mais ils rentraient bredouilles à la pause. Ce ne fut pourtant pas les opportunités qui manquaient mais les Grenats ne faisaient pas preuve de précision. Janis Ikaunieks (20°) ne cadrait pas sa frappe, tout comme Christian Bekamenga avec sa reprise (12°), tandis que la suivante était sauvée de justesse sur la ligne de but par un défenseur (26°), et Daniel Candeias butait lui sur Fabien Farnolle (29°). Héros du derby la semaine passée, avec bien évidemment Romain Métanire, David Oberhauser n’était que peu inquiété au cours des quarante-cinq premières minutes.

Confiants après une telle mi-temps, les Messins débutaient la seconde période le pied au plancher. Sur un bon ballon récupéré par Georges Mandjeck, les Grenats réalisaient une belle action collective mais Daniel Candeias manquait d’inspiration et centrait en retrait pour Yeni Ngbakoto aux prises avec plusieurs défenseurs (47°). Dans la foulée, sur un bon centre de Daniel Candeias pour la tête de Janis Ikaunieks, Cédric Cambon était à deux doigts d’inscrire un but contre son camp (48°).

Alors que le scénario du match était toujours en faveur des Locaux, Alexandre Bonnet trouvait la faille, en plaçant sa frappe à ras-de-terre le long du poteau (0-1, 57°). Le numéro 17 havrais avait d’ailleurs sonné l’alerte quelques instants plus tôt mais il croisait trop sa frappe (52°). Visiblement décontenancés par la tournure des évènements, les Messins perdaient la maîtrise des débats. Ils ne profitaient pas non plus des coups de pied arrêtés pour se relancer, à l’image du coup-franc de Yeni Ngbakoto envoyé directement en tribune (69°).

Les Messins parvenaient toutefois à se procurer des opportunités dangereuses, comme lorsque les Havrais repoussaient in-extremis le ballon sur leur ligne de but, sur un centre du capitaine messin mal négocié par le portier visiteur (82°). Ou encore lorsque la tête d’Habib Diallo propulsait le ballon sur la barre transversale (84°) !

Les Lorrains s’inclinent finalement sur la plus petite des marges ce samedi après-midi face aux Havrais, au terme d’une rencontre qu’ils n’auraient sans doute pas mérité de perdre. Ils réalisent la mauvaise opération du week-end alors que leurs concurrents directs s’étaient contentés du match nul et qu’ils avaient l’occasion de se rapprocher du leader et de son dauphin. Les Messins mettent fin à leur invincibilité à domicile en 2016 et à leur série de quatre matches sans défaite. Triste journée.

A lire également

26oct2020

Gratification

Après la victoire face à l'AS Saint-Étienne (2-0), cinq Messins ont été pré-sélectionnés afin d'intégrer le 11 Type Fans de la 8ème journée de Ligue...
Lire la suite

Album photos

Metz - Saint-Etienne, l'album photo
Lire la suite

Web TV

26/10/2020 Metz - ASSE, le résumé vidéo Toutes les vidéos  
Lire la suite