Réabonnement : top départ !

Metz fait le job

Malmenés en première période, les Grenats se sont tout de même imposés face au Valenciennes FC grâce à un premier but de Cheick Doukouré puis un penalty transformé par Kévin Lejeune dans les arrêts de jeu. Les Lorrains sont ce soir deuxièmes de Ligue 2, à égalité de points avec le leader, Nancy.
Partager cet article :

Habitués à débuter leur match de championnat pied au plancher, face à Lens ils avaient offert une première demi-heure exceptionnelle à leur public et à Sochaux ils ouvraient la marque dès la deuxième minute de jeu, les Lorrains ont dérogé à la règle lundi soir. Face à Valenciennes, devant leur public, les Messins ont été malmenés au coup d’envoi des hostilités.

Peu habitués à subir le jeu de leur adversaire, les protégés de José Riga peinaient à mettre le pied sur le ballon et mener les débats. Les Locaux subissaient ainsi les offensives adverses, sur coups-de-pied arrêtés notamment, mais les Nordistes faisaient preuve d’une grande maladresse devant le but de Thomas Didillon (6°, 13°, 25°, 37°, 38°).

La domination des Visiteurs était finalement stérile et les Grenats en profitaient pour se créer la plus belle opportunité de la première période par l’intermédiaire de son numéro 23. Yeni Ngbakoto profitait d’un ballon perdu aux portes de la surface par la défense valenciennoise pour décocher une puissante frappe : il obligeait Damien Perquis à la parade pour garder son but inviolé (11°).

Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient mais les jeunes nordistes, puisque la moyenne d’âge du onze du VAFC aligné ce soir était de 23 ans tout pile, ne faiblissaient toujours pas sur la pelouse messine. Sur un coup-franc obtenu par le remuant Juan Manuel Falcon, Cheick Doukouré trouvait la faille et inscrivait son premier but de la saison sous la tunique messine (1-0, 60°).

Libérés par l’ouverture du score, les Messins parvenaient à équilibrer les débats dans leur antre et, poussés par leur public de choc, poursuivaient leurs efforts pour se mettre à l’abri en doublant la mise. Sur coup-franc cette fois, Yeni Ngabkoto obligeait une nouvelle fois le portier nordiste à s’employer (65°). Plus tard, sur un bon centre de Gaëtan Bussmann - dont la volée filait au-dessus du but quelques minutes plus tôt (69°) -, Kévin Lejeune surgissait au point de penalty pour pousser puissamment le cuir de la tête, mais le ballon terminait sa course sur la transversale (75°) !

Après plusieurs actions collectives intéressantes mais non concluantes (87°, 88°), mais également une frayeur sur la frappe, non-cadrée, d’Edouard Butin (89°), Yeni Ngbakoto obtenait un penalty pour sa formation. Buteur le week-end passé à Sochaux et capitaine des Grenats, Kévin Lejeune se chargeait de doubler la mise dans les arrêts de jeu (2-0, 90+3°).

Grâce à ce premier succès à domicile, les Grenats sont toujours invaincus depuis la reprise de la saison 2015-2015 de Ligue 2 ! Ils peuvent également se targuer de n’avoir toujours pas encaissé le moindre but en championnat. Et, cerise sur le gâteau, les Messins s’installent ce soir sur la deuxième marche du podium, à égalité de points avec le leader, l’AS Nancy-Lorraine.

A lire également

28sep2020

Web TV

28/09/2020 Marseille - Metz, le résumé vidéo Toutes les vidéos  
Lire la suite

Gratification

Après le match nul obtenu sur la pelouse de l'Olympique de Marseille samedi (1-1), deux Messins ont été pré-sélectionnés afin d'intégrer le 11 Type...
Lire la suite

Web TV

28/09/2020 Marseille - Metz, la réaction des coaches Toutes les vidéos  
Lire la suite