Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

FC Sochaux - FC Metz : 2 - 1

Après avoir mené au score durant soixante-quinze minutes, les Grenats ont fini par concéder une défaite face au FC Sochaux en encaissant deux buts en fin de match, ce vendredi en match amical de préparation (2-1).
Partager cet article :
C’était une belle opposition qui attendait les hommes d’Albert Cartier, ce vendredi à Mulhouse au stade de l’Ill à l’occasion de leur déjà sixième match amical de préparation en cette intersaison 2014, puisqu’ils affrontaient le FC Sochaux, tout juste relégué de Ligue 1. Incertain quant à son avenir sportif puisque pleinement dépendant de la proposition qui devait être formulée ce même jour par le CNOSF dans l’affaire du RC Lens, le club doubiste pouvait toutefois afficher quelques assurances quant à son effectif. Celui aligné d’entrée par le nouvel entraîneur des Sochaliens, Olivier Echouafni, avait en effet les contours de celui qui pourrait être amené à débuter la semaine prochaine en Ligue 2. Albert Cartier avait choisi la même ligne de conduite et le onze de départ du FC Metz avait l’allure d’une ossature grenat version 2014-2015. 
 
Comme un trompe-l’œil, les débats débutaient sur les chapeaux de roue. Et comme souvent lors de ses matches de préparation, le FC Metz convertissait un coup de pied arrêté : l’incontournable Kévin Lejeune à la manœuvre du deuxième corner obtenu par les siens trouvait d’entrée la tête de Juan Falcon au premier poteau. Le Vénézuélien inscrivait son troisième but de l’été (0-1, 5’). Le reste, toutefois, n’allait pas suivre sur le même rythme promis par ce début de match prometteur. Globalement maîtres de leur sujet durant le premier acte, les Messins n’en rajoutaient pas non plus. Ils auraient bien pu doubler la mise si le joli mouvement initié par Falcon, auteur d’une remise en retrait pour Rocchi qui décalait intelligemment Lejeune isolé côté droit, avait terminé ailleurs que dans les bras de Yohann Pelé (21’).
 
En face, Sochaux avait en cette première période peut-être plus la tête du côté du 13e arrondissement de Paris, au siège du CNOSF, que les pieds dans la pelouse mulhousienne. Volontaires mais trop imprécis, ils n’inquiétèrent que rarement Johann Carrasso. Deux centres adressés par Faussurier depuis son couloir gauche finirent l’un sur la tête de Butin qui ne raflait rien d’autre que les nuages (16’), l’autre sur la nouvelle chevelure de Romain Métanire qui s’imposait avec solidité pour éviter l’égalisation (26’). 
 
La seconde période allait changer la donne. Les hommes d’Olivier Echouafni prenaient les débats en mains et menaient la cadence. L’Argentin Emmanuel Martinez, actuellement à l’essai chez les Grenats, eut beau tenter un tir lobé bien senti mais un poil trop enlevé pour attraper le cadre (62’), ce furent bien les Sochaliens qui prirent le jeu à leur compte. Les débordements de Faussurier se firent plus insistants dans le dernier quart d’heure et finirent par porter leurs fruits. D’une lumineuse transversale, le latéral droit du FCSM alertait Diedhiou, esseulé côté gauche. Ce dernier n’avait plus qu’à ajuster le portier lorrain d’une frappe (1-1, 80’).
 
Les Francs-Comtois n’allaient pas en rester là. Profitant de leur avantage psychologique après l’égalisation, ils allaient pousser leurs pions jusqu’à la victoire. Un coup-franc rapidement joué piégeait des Messins qui semblaient attendre le coup de sifflet de l’arbitre, et permettait à Toko Ekambi, qui filait seul dans l’axe, de doubler la mise et d’offrir le succès aux siens (2-1, 89’). Dans les dernières secondes, les futurs pensionnaires de Ligue 1 buvaient le calice jusqu’à la lie et touchaient deux fois le poteau, coup sur coup, par Lejeune et Sakho (90’). Il reste deux matches de préparation, face à Reims et Evian, pour se mettre sur les bons rails pour le championnat qui débute dans deux semaines.
 
 
FC Sochaux - FC Metz : 2 - 1
Match amical de préparation
Vendredi 25 juillet 2014 à 19h00
Stade de l’Ill à Mulhouse
Environ 1 000 spectateurs
Arbitre : M. Schneider
Buts pour Metz : Falcon (5’) ; pour Sochaux : Diedhiou (80’), Toko Ekambi (89’).
FC Metz : Carrasso - Métanire, Milan, Choplin, Palomino – Doukouré, Rocchi (cap.), Lejeune, NgbakotoSakho, Falcon (Martinez, 60’). Entraîneur : Albert Cartier. 
FC Sochaux : Pelé, Zouma, Faussurier, Mignot, Cros, Ilaimaharitra (Malsa, 74’), Berenguer, Lopy (Prcic, 60’), Butin (Diallo, 77’), Djedhiou, Habran (Toko Ekambi, 67’). Entraîneur : Olivier Echouafni.

A lire également

19aoû2019

Billetterie

Ouverte depuis la fin du mois d'avril, la campagne d'abonnements du FC Metz version 2019-2020 aura connu un véritable succès. En effet, samedi soir, ...
Lire la suite

Actualités

Ce mardi, les Grenats retrouveront le chemin de l'entraînement. La séance du jour débutera à 9h30. Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Album photos

Metz - Monaco, l'album photo
Lire la suite