Réservez votre place pour Metz - Reims !

Niort - Metz en onze points

Les Messins se déplacent vendredi à Niort pour le compte de la 22ème journée de Ligue 2. En attendant le coup d’envoi de ce match, découvrez onze statistiques sur la rencontre.
Partager cet article :

1 A Niort, comme à Metz, un seul joueur a participé à tous les matches officiels de sa formation. Dans les rangs des Chamois Niortais, il s’agit du milieu de terrain Jimmy Roye. Le joueur de vingt-cinq ans a été titularisé lors des vingt-et-une journées de Ligue 2, des quatre matches de Coupe de France et a participé au premier tour de la Coupe de la Ligue des Niortais. Du côté du FC Metz, Jérémy Choplin est le seul à avoir participé à tous les matches de Ligue 2 et de coupes du club grenat, mieux encore, il a été titularisé lors de toutes les rencontres officielles des Messins.

3 comme le nombre de matches sans victoire des Grenats en 2014. Pour rappel, la saison passée, à cette période de l’année, les Messins avaient enchaîné six matches sans s’imposer avant de retrouver la recette du succès et de finir la saison sur le podium. Du côté des Niortais, la plus grande série de matches sans victoire cette saison est de quatre rencontres, de la première à la quatrième journée de Ligue 2.

5 c’est le nombre de points qui sépare le club grenat, leader de Ligue 2, au quatrième, le Tours FC. Après avoir enchaîné trois matches sans succès, les Messins ont permis à leurs poursuivants de se rapprocher d’eux au classement. Le deuxième, le RC Lens, n’est plus qu’à deux unités du club du président Serin.

6 le nombre de réalisations inscrites par Emiliano Sala, l’attaquant le plus prolifique des Chamois. Son nom vous rappelle certainement quelque chose puisque c’est lui qui a permis à sa formation d’arracher un point sur la pelouse messine lors du match aller, dans les arrêts de jeu. La saison passée, alors qu’il évoluait à Orléans, l’attaquant Italo-argentin a également marqué un but au Stade Saint-Symphorien (2-4).

9 c’est le nombre de suspensions côté messin depuis le début de l’année 2014. Quatre joueurs grenat, tous suspendus par la Commission de Discipline de la LFP, ont manqué le déplacement du club à la Croix de Lorraine au Havre, Romain Rocchi était privé de match face à Créteil et Gaëtan Bussmann de déplacement à Avignon pour cette même raison. Pour le prochain déplacement messin, trois joueurs seront suspendus : Kévin Lejeune, Gaëtan Bussmann et Romain Métanire.

12 comme le nombre de buts marqués par Diafra Sakho, meilleur buteur du club mais également du Championnat de Ligue 2, devant Christian Bekamenga (Stade Lavallois) et Ghislain Gimbert (ESTAC Troyes).Incertain en début de semaine pour le déplacement messin à Niort, l’artilleur grenat a repris l’entraînement normalement et ne ressent plus de douleur aux adducteurs, il devrait donc être du voyage dans les Deux-Sèvres.

14 le nombre de points pris par les Messins à l’extérieur depuis le début de la saison. Les Lorrains ont décroché quatre succès, ont obtenu deux matches nuls et ont concédé quatre défaites. Ce bilan fait des Grenats la troisième équipe la plus efficace loin de ses bases en Ligue 2. Pourtant, la dernière victoire des Messins à l’extérieur remonte au 22 novembre dernier, lors du déplacement en Corse, face au CA Bastia. Il serait temps d’y remédier !

26 c’est la moyenne d’âge du onze type de Pascal Gastien. Celle du FC Metz est à peine plus élevée, avec 26 ans et demi de moyenne d’âge pour les onze joueurs les plus utilisés par Albert Cartier depuis le début de la saison.

32 comme le nombre d’unités acquises par les Chamois Niortais avant le coup d’envoi de la vingt-deuxième journée du Championnat de Ligue 2. Les Niortais ont notamment empoché douze points lors des quatre derniers matches, de quoi faire un bond au classement pour se hisser dans la première partie de tableau, à la neuvième position plus précisément. Les Messins, toujours leader, disposent eux de quarante-et-un points avant le coup d’envoi du match face à Niort.

2002 où l’année de la dernière défaite des Messins face à Niort. A l’époque, les deux clubs évoluaient en Ligue 2 et les Grenats se déplaçaient dans les Deux-Sèvres pour le compte de la huitième journée de championnat. Jonathan Jager, Emmanuel Adebayor ou encore Sylvain Marchal, aujourd’hui capitaine du FC Metz, étaient titularisés sous le maillot lorrain. A noter que Christophe Marichez, aujourd’hui entraîneur des gardiens à Metz, gardait le but messin et que Philippe Hinschberger, ancien joueur messin, était à la baguette de cette formation lors de cette rencontre.

4384 c’est l’affluence moyenne du Stade René Gaillard - ce qui représente 42% de la capacité totale du stade – qui permet aux Niortais de disposer de la trente-cinquième meilleure affluence de l’Hexagone.  Les Grenats possèdent eux la troisième affluence de Ligue 2,  la vingtième de France, avec 12 656 supporters en moyenne dans les travées de Saint-Symphorien.

A lire également

16nov2019

Album photos

L'avancée des travaux du chantier de la tribune Sud Voir le diaporama
Lire la suite

13nov2019

Web TV

13/11/2019 Le FC Fleury pose au Stade Saint-Symphorien ! Toutes les vidéos
Lire la suite

08nov2019

Actualités

C’est avec une grande tristesse que le club grenat a appris le décès de Raphaël Jurilli, ancien joueur pressionnel du FC Metz, à l'âge de 91 ans....
Lire la suite