Réservez votre pack 5 matches !

Une réaction, vite !

Après la lourde défaite concédée la semaine dernière face à Guingamp (2-5), les Messins partent en Avignon en quête de rachat, mais surtout à la conquête de points. A deux journées de la fin du championnat, les Grenats doivent se ressaisir pour s’extirper de la zone rouge.
Partager cet article :

Il est temps pour les Grenats de tirer un trait sur la semaine passée. Une semaine difficile au cours de laquelle les hommes de Dominique Bijotat ont concédé deux revers, un revers et une correction pourrait-on presque préciser. Ces faux-pas cumulés à la réussite des concurrents directs des Messins, et notamment la victoire du Havre vendredi dernier, ont propulsé la formation à la Croix de Lorraine dans la zone de relégation. C’est évidemment un constat difficile à digérer à deux journées seulement de la fin des festivités, mais rien n’est encore joué d’avance. Et la tâche à accomplir reste à la portée des Grenats.

Un match capital

Les Lorrains n’ont plus que deux matches à disputer cette saison, deux rencontres durant lesquelles ils devront se montrer plus réalistes et plus concentrés que la semaine passée. Car en étant au coude-à-coude avec Les Ciel et Marine,  premiers non-relégables à égalité de points avec Le FC Metz mais avec une différence de but plus avantageuse, les Messins ne peuvent plus se permettre une nouvelle sortie de route. En effet, si les Grenats s’inclinent vendredi et que les Havrais décrochent une victoire sur la pelouse du Stade Lavallois, les hommes du président Serin seraient quasiment condamnés à descendre en National. La différence de but entre les deux formations étant trop importante, -1 pour Le Havre, -13 pour le FC Metz.

Pour préparer au mieux le match capital qui les attend, les Lorrains ont pris la direction d’Avignon dès mercredi. « Il est certain que ce match va être décisif dans notre parcours, affirme Dominique Bijotat en conférence de presse d’avant-match. Nous savons pertinemment ce que nous avons à faire et nous allons nous ressourcer pendant ces deux jours avant le match car nous devrons montrer un visage bien différent de celui que nous avons affiché vendredi dernier. L’ampleur du score nous a fouettés et terriblement secoués. Abattus comme nos l’étions après la rencontre, j’espère que nous allons avoir un rebond à la hauteur de notre déception.»

Un adversaire en difficulté

Si le bilan à domicile des Grenats n’est pas fameux, ils peuvent se targuer d’être bien plus à l’aise à l’extérieur. En effet, le FC Metz est actuellement la cinquième équipe la plus performante hors de ses bases cette saison. Un atout qui aura très certainement son importance car les Messins se déplacent vendredi chez un adversaire qui, comme eux, a des difficultés à s’exprimer sur sa pelouse. Arles-Avignon n’a décroché que vingt-sept points au Parc des Sports. Attention tout de même, car les Sudistes n’y ont concédé que trois défaites. En revanche, les matches nuls y sont monnaie courante, neuf en Avignon et dix-sept au total cette saison (dont un contre les Lorrains lors du match aller, 0-0). Et à force de partager les points avec leurs adversaires, les ex-pensionnaires de Ligue 1 commencent à stagner au classement, et même à perdre quelques places.

Arles-Avignon n’a plus décroché de victoire depuis quatre matches. Après avoir concédé trois matches nuls et vierges, les hommes de Thierry Laurey se sont inclinés à Nantes la semaine passée, 3-0. Ils sont toutefois dans une meilleure posture que les Grenats, car, seizièmes, ils ont à ce jour quarante-quatre points au compteur. Le maintien des Sudistes sera donc également en jeu vendredi soir. « Arles-Avignon est une équipe qui a réalisé un bon parcours lors des matches retour mais qui connaît actuellement des difficultés, constate le technicien lorrain.Si nous décrochons une victoire, ils pourraient être amenés à jouer eux aussi leur place en Ligue 2 lors de la dernière journée du championnat car nous reviendrions alors à égalité de points avec eux. »

Un groupe de combattants

Comme l’a précisé Dominique Bijotat, la formation messine a besoin vendredi d’un groupe avec un esprit combatif qui saura trouver les ressources nécessaires pour l’emporter. « Il faudra avoir suffisamment d’expérience, garder ses nerfs et son sang froid, mais aussi ne pas avoir de crispation ni la trouille. Il faudra être plus pointu dans notre concentration et notre motivation doit être décuplée. J’espère  retrouver ces ingrédients-là vendredi à 20h30 car nous avons un combat à mener pendant une heure et demi. Pour cela, j’ai sélectionné un groupe de dix-huit joueurs car il y a des petites incertitudes, notamment concernant Mahamane Traoré. Nous ne pouvons pas nous  permettre de faire des essais dans un match aussi important. Il nous faut donc des garçons qui sont capables d’aller au bout de leurs efforts pour sauver ce qui peut l’être encore. »

C’est donc un tournant qui attend les Grenats. On a souvent employé cette expression cette saison, mais il semble qu’elle prendra véritablement tout son sens en Avignon. En cas de victoire, les Messins aborderaient un peu plus sereinement l’ultime match de la saison  pour décrocher le maintien, face à Tours le 18 mai prochain au stade Saint-Symphorien. Mais en cas de défaite, le sort des Lorrains pourrait déjà quasiment être scellé si les Havrais venaient à s’imposer vendredi. Inutile, donc, d’insister plus longtemps sur l’importance de la rencontre. Les Messins ont maintenant les cartes en main, à eux de jouer leurs atouts.
 

AC Arles-Avignon – FC Metz
37e journée de Ligue 2
Vendredi 11 mai 2012 à 20h30
Parc des Sports
Match à suivre en direct sur www.fcmetz.com et D!rect FM (92.8 FM)

Voir le groupe messin

A lire également

24aoû2019

Le Match

Une semaine après l'excellente performance à domicile face à l'AS Monaco (3-0), le FC Metz était en déplacement sur la pelouse du SCO d'Angers, pour...
Lire la suite

Web TV

24/08/2019 Victorien Angban : "Entretenir la dynamique" Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

24/08/2019 Angers - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite