Réservez votre place pour Metz - Reims !

East Side Story

Ce vendredi, en match avancé de la 21e journée, Metz reçoit Sedan. La nouvelle année chinoise, celle du Dragon, verra peut-être le commencement d\'une belle série à Saint-Symphorien, fief du Graoully !
Partager cet article :

 

Deux clubs, une saison

Le CS Sedan est cette année le club de Ligue 2 le plus proche de Metz, deux heures de route seulement séparent les deux villes. Outre cette proximité, les deux formations possèdent quelques similitudes concernant leurs performances cette saison.

Après un début de saison plutôt encourageant, 2012 commence en effet assez mal pour les deux équipes. Eliminées toutes les deux en 1/32ème de finale de Coupe de France, Sedan et Metz, respectivement quatrième et huitième avant la trêve, n'ont toujours pas gagné de match cette année. Il leur reste la rencontre de ce samedi pour « sauver » ce mois de janvier. Des résultats qui pourraient s'expliquer par les nombreuses absences, d'un côté comme de l'autre. Vendredi, Sedan devra d'ailleurs se passer de Nicolas Fauvergue, meilleur buteur du club, comme les Grenats avaient s’y résoudre quelques semaines plus tôt avec un Mathieu Duhamel victime d’une entorse de la cheville.

Autre ressemblance, les Ardennais comme les Lorrains voyagent bien : trois victoires, quatre nuls et trois défaites pour les Vert et Rouge contre quatre victoires, deux nuls et quatre défaites pour le club à Croix de Lorraine. Le bilan de l’équipe grenat est exactement le même à domicile, la formation messine peine à faire le plein« Pour garder espoir, il est important de gagner chez nous » déclarait d'ailleurs Dominique Bijotat en conférence de presse ce jeudi, bien conscient de la nécessité d’améliorer les résultats à Saint-Symphorien.

Entre le CSSA et le FC Metz, il existe aussi, bien sûr, quelques points de divergences ; mais un en particulier paraît intéressant et avantage statistiquement les Messins. Vendredi, la troisième meilleure défense de Ligue 2, messine, rencontrera en effet la cinquième la plus mauvaise, sedanaise. Plutôt de bonne augure pour la défense grenat, qui, même chamboulée par les suspensions, les sélections et les départs, reste stable et rassurante !

L'effectif de Sedan

Le CS Sedan possède un effectif relativement jeune puisqu’un seul joueur dépasse la trentaine (Ulrich Ramé, 39 ans). On y retrouve six membres de l'équipe de France Espoirs, ainsi que des internationaux malien, centrafricain, comorien, ivoirien, etc. Revue d'effectif secteur par secteur.

Le rempart ardennais a été plutôt malmené en première partie de saison : avec vingt-sept buts encaissés, les Sedanais possèdent seulement la seizième défense de Ligue 2. Pourtant l'arrière-garde des Sangliers est loin d'être dénuée de talent. Au but, c'est un monument du football français qui se dresse : Ulrich Ramé, trente-neuf ans, a signé à Sedan en 2011 pour une saison, avec une autre année en option. L'ancien international français est l'auteur d'un bon début de saison. Suspendu pour le dernier match, il devrait faire son retour à Metz. C'est Geoffrey Lambet, international centrafricain, formé à Sedan, qui assure l'intérim durant les absences du « numéro un », non sans réussite d'ailleurs !

La défense s'appuie sur une majorité de joueurs formés eux-aussi au club : en charnière centrale, Ismaël Traoré, 25 ans, titulaire récurrent et Kevin Boly, U20 ivoirien, le plus souvent remplaçant ; sur la droite, Sébastien Cantini, 24 ans, et Mickaël Le Bihan, 21 ans (indisponible pour le déplacement de vendredi) ; et sur le côté gauche, Florentin Pogba, 21 ans et international France Espoir, grand frère de Paul Pogba qui joue dans les catégories jeunes de Manchester United. Wesley Lautoa en défense centrale, Lionel Carole (international espoirs français prêté par le Benfica) et Kassim Abdallah sur les ailes, viennent compléter cette défense qui, à défaut d'encaisser peu de buts cette saison, est déjà à l'origine de sept réalisations des Vert et Rouge (quatre buts et trois passes décisives), soit un petit peu plus de vingt-trois pour cent des buts de l'équipe !

Au milieu de terrain, c'est l'hécatombe. Laurent Guyot sera privé contre les Grenats de deux de ses titulaires, Jérôme Lemoigne, suspendu, et Pierrick Valdivia, blessé, en plus de Yoann Court, indisponible lui aussi. Il pourra cependant (peut-être) déjà compter sur sa nouvelle recrue, Emmanuel Koné, international  ivoirien, débarqué du CFR Cluj cet hiver, qui pourra suppléer Eudeline (de retour de blessure), Granic et Langil (prêté par l'AJ Auxerre) dans l'animation offensive du milieu de terrain.

En attaque, Sedan devra faire sans son meilleur buteur, Nicolas Fauvergue (auteur de sept buts en Ligue 2), victime d'une entorse à la cheville lors de la dernière rencontre face au Mans. Mais les Ardennais gardent une assise offensive solide : Mamadou Diallo, international malien, Abdoulaye Diaby et Naïm Sliti (tous deux issus du Centre de Formation) sont pour scorer : le trio comptabilise déjà onze buts.

Les enjeux

En cas de victoire, Metz reprendrait un peu d'air et pourrait repasser dans la première partie du tableau, quittée au soir du nul face à Châteauroux. Les enseignements des précédents matches ont semblé porter leurs fruits dans le Centre, , pour une fois, ce sont les Messins qui ont marqué dans les derniers instants de la rencontre. « L'équipe a su faire preuve d'abnégation et de courage tout au long du match », expliquait le coach grenat, « nous voulions aller au bout car nous étions persuadés de pouvoir égaliser ».

Neuf points séparent à présent le club lorrain du premier relégable, l'AS Monaco. Neuf petits points au vu de la réaction orgueilleuse de Monégasques et de Manceaux apparemment revenus à leur réel niveau depuis quelques semaines : quatre matches sans défaite en championnat pour les joueurs Rocher, et pour les Sarthois une série de deux victoires sans encaisser de but face aux deux sérieux prétendants à la montée que sont Guingamp et … Sedan ! De l’autre côté de la route, sept unités commencent à creuser un petit fossé entre le FC Metz et le podium, un fossé qui pourrait vite s’avérer infranchissable si les Messins n’empochent pas rapidement quelques points.

Un succès vendredi mettrait, en plus, un terme à la série en cours de quatre matches sans victoire toutes compétitions confondues des Grenats, et permettrait d'en débuter une nouvelle, plus positive. Car en Moselle, c'est la loi des séries qui gouverne. Depuis le début de la saison, ou plus précisément depuis le premier match à domicile, on note quatre enchaînements bien distincts : le premier, de la deuxième à la septième journée, était positif avec six journées sans défaite ; puis de la huitième journée à la douzième, catastrophique (cinq défaites) ; ensuite de la treizième à la dix-septième journée, une série de sept victoires en Championnat et en Coupe de France ; et pour finir, la série en cours depuis la dix-huitième journée, avec un faible bilan d'un point en trois matches et une élimination en Coupe. Le FC Metz peine à s'inscrire dans la régularité.

En outre, la maison grenat a une lourde défaite à se faire pardonner, 5-0 en match de préparation face à cette même équipe de Sedan en juillet dernier. Le match nul (1-1, avec une superbe ouverture du score d'une volée du gauche de Mathieu Duhamel) de la phase aller était une première étape ; aux hommes de Dominique Bijotat de confirmer !

Dans le cas contraire, une victoire de Sedan rapprocherait les Sangliers du podium, une motivation supplémentaire pour le club des Ardennes qui a déjà pris place trois fois dans le trio de tête, et qui  n'est jamais descendu plus bas que la dixième place. Le combat s'annonce délicat et incertain pour les deux formations. « Nous avançons sans certitude, mais avec des convictions ! » confirme d'ailleurs l'entraîneur messin.

Mais, à en croire Hercule, il a été bien plus facile de capturer le Sanglier (d'Érymanthe) que de battre le Dragon (l'Hydre de Lerne). Espérons que cette symbolique mythologique soit la promesse d'un match d'anthologie, victoire grenat à la clef !

A lire également

18nov2019

Actualités

Ce mardi, les Grenats s'entraîneront à deux reprises. Les séances débuteront respectivement à partir de 10h et 15h ! Par ailleurs, à tout moment, une...
Lire la suite

Actualités

Ce lundi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 15h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

15nov2019

Actualités

Ce samedi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite