Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Metz déclenche l'avalanche

Les Grenats, qui menaient au score à la mi-temps (0-1), ont provoqué la fueur d\'Evian TG. Ils s\'inclinent finalement 4-3.
Partager cet article :

Entre l'Evian TGFC, assuré de monter en Ligue 1, et le FC Metz, certain de ne pas descendre, cette dernière journée de Ligue 2 ne présentait pas d'enjeu particulier. Pour les locaux, il s'agissait toutefois d'assurer le titre de Champion de France de L2, tandis que les visiteurs voulaient  laver l'affront du match aller, que les coéquipiers de Cédric Barbosa avaient remporté à Saint-Symphorien (0-2).

Avec un onze de départ inédit, le FC Metz souffrait pendant les premières minutes. Un premier but savoyard était refusé par le trio arbitral pour un hors jeu. Les Grenats en profitaient dans la foulée en marquant sur une contre attaque. On retrouvait une nouvelle fois Mahamane Traoré dans le rôle du passeur. Et, Mathieu Duhamel blessé, Diafra Sakho endossait l'habit du buteur. Sa frappe croisée, pied droit, se logeait dans la lucarne opposée (1-0, 17°). De quoi calmer les ardeurs du Parc des Sports d'Annecy !

En première période, Oumar Sissoko était assez peu inquiété. Sagbo eut une bonne situation, mais il manqua sa tête. Il fallut attendre le second acte pour observer le réveil des locaux. Celui-ci fut brutal. En trois petites minutes, Angoula (1-1, 47°) et Mmadi (2-1,49°) renversèrent la vapeur. Absents défensivement, les Messins étaient heureusement inspirés sur le plan offensif. Alexander Odegaard n'avait pas eu beaucoup d'occasions de s'illustrer depuis son arrivée. Il saisit celle qui se présenta sous la forme d'un ballon aux vingt mètres, plein axe, face au but de Westberg. Sa frappe du pied gauche termina, elle aussi, dans la lucarne (2-2, 60°) !

Mais l'équipe de Bernard Casoni en avait encore sous la semelle. Saad (3-2, 64°) puis Adnane (4-2, 71°) ajoutèrent leur nom à la liste des buteurs. Metz n'avait pas envie de terminer sur une note si terne. Diafra Sakho, titulaire en pointe, eut donc le dernier mot. A nouveau servi par Traoré, le Sénégalais s'en alla dribbler Westberg avant de marquer dans le but vide (4-3, 79°). Le dernier but de cette folle soirée, la dernière d'une saison éprouvante pour le Club à la Croix de Lorraine.

A lire également

18fév2020

Web TV

18/02/2020 Nantes - Metz, Alexandre Oukidja Grenat du match ! Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h30. Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Dédicaces

Mercredi 26 février, à partir de 16h00 et jusqu'à 17h00, le club à la Croix de Lorraine vous donne rendez-vous au Centre Commercial Muse à Metz. À...
Lire la suite