Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Metz bat Differdange 1-5

Menés un but à zéro à la mi-temps, les Grenats ont su une nouvelle fois inverser la tendance en seconde période en inscrivant pas moins de cinq buts. Bourgeois, Pied, Cardy, Bessat et N\'Diaye en ont chacun marqué un : de quoi emmagasiner de la confiance!
Partager cet article :

L'entraîneur messin l'avait annoncé : ce match-là ne serait pas un match amical comme les autres, il serait une véritable préparation à la prochaine rencontre de championnat contre Nantes, lundi 19 octobre. Facile d'imaginer alors ses sentiments à la mi-temps, quand ses hommes rentraient au vestiaire déjà menés un but à zéro. Il faut dire que l'équipe luxembourgeoise de Differdange avait parfaitement exploité une mauvaise relance de la défense messine en milieu de période (1-0, 25e). "Nous avons réalisé la même première mi-temps que contre Laval, autant dire qu'elle fut complètement insipide", commentait Yvon Pouliquen à l'issue du match. La faute, selon lui, à "un manque de détermination et un trop grand déchet technique".

On ne connaît pas non plus les mots qu'il eut à la pause pour ses hommes, mais là encore, ils ont semblé faire effet. Trois minutes après le retour des vestiaires, Thibaut Bourgeois lançait en effet le début des hostilités en reprenant victorieusement une déviation lobée de Johansen (1-1, 48e). Il était suivi d'emblée par Jeremy Pied qui envoyait de la tête le ballon au fond des filets, sur un coup-franc de... Johansen, décidément dans les bons coups (1-2, 53e). Dès lors, les Messins furent difficiles à arrêter. Un quart d'heure avant le terme de la rencontre, une superbe action construite finissait par un centre et par une nouvelle tête, celle de Julien Cardy cette fois (1-3, 75e). Tout le monde voulut être de la fête, et Vincent Bessat complétait le festival sur un centre venu de la droite (1-4, 80e), suivi en toute fin de match par Momar N'Diaye qui concluait un raid solitaire d'une frappe croisée qui venait mettre fin au spectacle (1-5, 90e).

"En deuxième mi-temps, nous avons mis beacoup plus d'agressivité et nous avons su garder un bloc plus compact et plus haut, conclut l'entraîneur messin. Nous étions meilleurs techniquement et plus mobiles, ce qui a logiquement apporté plus de solutions. Maintenant, ce serait bien qu'on se mette à jouer deux mi-temps." Il est sûr qu'à Nantes, dans dix jours, les Messins seraient bien inspirés de partir à l'heure!

L'équipe du FC Metz : Sissoko - Fallou, Borbiconi (Frechaut, 45e), Brégerie, Gueye C. - Cardy, Rocchi, Johansen, Bessat, Pied (Mendy, 65e) - Bourgeois (N'Diaye, 65e).

A lire également

28mai2020

Web TV

28/05/2020 Joyeux anniversaire Lionel, Jocelyn & Pascal ! Toutes les vidéos
Lire la suite

27mai2020

Boutique

À partir de ce mercredi 27 mai, et durant les prochains jours, la Boutique Officielle du FC Metz vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, un...
Lire la suite

Web TV

27/05/2020 Le Zapping des Grenats : saison 2, épisode 4 ! Toutes les vidéos
Lire la suite