Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Les Grenats au révélateur vannetais

C’est la reprise du Championnat de Ligue 2 ce vendredi soir. A cette occasion le FC Metz se déplace à Vannes, une ville dont il ne garde pas que des bons souvenirs. Un bon moyen d’effacer les tourments de l’exercice précédent.
Partager cet article :

De ses deux voyages au stade de la Rabine, l’un en Coupe de la Ligue, l’autre en Championnat, Metz n’avait ramené l’an passé qu’une bonne dose de frustration. A chaque fois, un score de parité était venu ponctuer les débats. Au mois de janvier, la série de tirs aux buts s’était conclue par l’élimination du Club à la Croix de Lorraine de la Coupe de la Ligue. Une compétition au cours de laquelle les hommes d’Yvon Pouliquen s’étaient extirpés des griffes de celui qui était encore Champion de France en titre, l’Olympique Lyonnais.

Depuis ce cruel épisode, la formation dirigée par Stéphane Le Mignan a connu bien des aventures. Elle est parvenue jusqu’en finale, battue lourdement par Bordeaux (4-0), et a subi de nombreuses modifications au cours de l’intersaison. Tout ‘petit’ qui surprend son monde une saison le connait : l’épopée terminée, certains de ses acteurs choisissent de passer à autre chose. Ce fut le cas des milieux de terrain Stéphane Auvray (Nîmes) et Jérôme Lebouc (Laval), ou encore des défenseurs Pierre Talmont (Laval) et Nicolas Savinaud (libre). Vannes, qui a néanmoins largement recruté pour compenser ses départs (Benvegnu, Guillon, Liabeuf ou encore Mézague ont rejoint le club), n’est donc plus tout a fait la même équipe.

Le groupe d’Yvon Pouliquen a lui aussi enregistré de nombreux départs. Mais l’équipe qui débutera la saison ce soir ne sera finalement pas très différente de celle qui a battu Guingamp lors de la trente-huitième journée en mai dernier. Seule l’arrière-garde a évolué : on retrouvera probablement Stéphane Borbiconi dans l’axe, et Mario Mutsch sur le côté gauche, en attendant que le dernier arrivant Frédéric Biancalani ait repris du poil de la bête. Pour le reste, l’équipe messine pourra s’appuyer sur des automatismes éprouvés : Julien Cardy, Pascal Johansen, Vincent Bessat, Victor Mendy et Papiss Cissé ont joué plus d’un match ensemble.

La clé de la partie se situe peut être, pour finir, dans la capacité des deux équipes à compenser les absences qui les handicapent. De ce côté, Vannes est beaucoup plus préoccupé : pas moins de sept joueurs ont déclaré forfait pour cette partie. Tandis que le onze messin se voit privé de Romain Rocchi, suspendu. Yvon Pouliquen a deux solutions : le remplacer poste pour poste par Diagne Fallou, dont l’impact physique soulagerait sans doute Julien Cardy et Pascal Johansen dans l’entre jeu ; ou repositionner l’Alsacien dans l’axe et laisser le côté droit à Jeremy Pied. Ce dernier, qui n’a pas passé un été comme les autres, entre équipe de France et repos forcé, est-il en mesure de répondre au défi athlétique d’un match de Ligue 2 ? Le coach breton n’a pas répondu à la question. Il donnera sa réponse tout à l’heure, sur les coups de 20 heures.

Vannes - Metz, 1ère journée de Ligue 2
Vendredi 7 août 20h au Stade de la Rabine
Arbitre : Abdelali Chaoui
A suivre en direct sur www.fcmetz.com et D!rect FM à partir de 19h30

A lire également

28mai2020

Web TV

28/05/2020 Joyeux anniversaire Lionel, Jocelyn & Pascal ! Toutes les vidéos
Lire la suite

27mai2020

Boutique

À partir de ce mercredi 27 mai, et durant les prochains jours, la Boutique Officielle du FC Metz vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, un...
Lire la suite

Web TV

27/05/2020 Le Zapping des Grenats : saison 2, épisode 4 ! Toutes les vidéos
Lire la suite