Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Johansen en un éclair !

Un but de Pascal Johansen a suffi aux Grenats pour remporter leur second match de Ligue 2. Ils poursuivent ainsi leur belle série à domicile.
Partager cet article :

Trois victoires, quatre buts marqués, zéro encaissé. Cette saison, le FC Metz veut faire la loi sur sa pelouse. On peut dire qu\'il s\'y prend plutôt bien pour le moment. Comme en Coupe de la Ligue quelques semaines plus tôt, les hommes d\'Yvon Pouliquen l\'ont emporté sur le plus petit des scores devant Bastia. Ils confirment ainsi leur efficacité à domicile avant de recevoir à nouveau dès jeudi Tours en Coupe de la Ligue.

Malgré la défaite enregistrée au stade Francis le Blé, Yvon Pouliquen avait choisi de reconduire la formation qu\'il avait alignée à Brest une semaine plus tôt. Metz dominait légèrement les débats, son adversaire semblant d\'ailleurs accepter cette situation. Regroupés derrière, les hommes de Philippe Anziani ne laissaient guère d\'espace aux attaquants mosellans pour s\'exprimer. Il fallut donc attendre la 39ème minute pour voir Jeremy Pied trouver Papiss Cissé dans la surface, mais la reprise du second passait au dessus.

Cette grosse occasion ne devait rien au hasard. Au fil des minutes, l\'emprise mosellane s\'était en effet accentuée. Et on retrouvait les locaux dès le retour des vestiaires. Passeur contre Istres, buteur en Bretagne, Jeremy Pied se signalait à nouveau. Le jeune milieu de terrain résistait à son vis à vis pour décaler Pascal Johansen aux vingt mètres. La suite est un travail d\'orfèvre : crochet, frappe enroulée de l\'intérieur du pied, petit filet et un-zéro pour Metz (48°).

Libérés, les siens connurent alors leur meilleur passage. Cissé marqua lui aussi au terme d\'une belle action menée côté droit par Romain Rocchi et Mario Mutsch, mais son but fut logiquement refusé pour hors-jeu (54°). Puis on crut que Matheus Vivian trouverait à nouveau le chemin des filets de la tête, mais le ballon frôla le montant adverse (57°). Victor Mendy n\'eut pas plus de réussite au moment de faire le break. Bien décalé par Johansen, il manqua son contrôle et permit au gardien corse d\'éviter le pire à ses couleurs (62°).

Au fil des minutes, la rencontre perdit en intensité. Le lourd climat y était pour beaucoup. A la chaleur du début de rencontre succéda une belle averse. Les derniers instants se jouèrent donc sous des trombes d\'eau. Cela gêna peut-être Razak Omotoyossi, tout juste entré en jeu, au moment d\'ajuster sa reprise après un excellent travail de Mendy côté gauche (81°). Le Béninois patientera avant de faire chavirer Saint-Symphorien. Pourquoi pas dès jeudi ? Les Grenats ont une série à poursuivre !

A lire également

28mai2020

Web TV

28/05/2020 Joyeux anniversaire Lionel, Jocelyn & Pascal ! Toutes les vidéos
Lire la suite

27mai2020

Boutique

À partir de ce mercredi 27 mai, et durant les prochains jours, la Boutique Officielle du FC Metz vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, un...
Lire la suite

Web TV

27/05/2020 Le Zapping des Grenats : saison 2, épisode 4 ! Toutes les vidéos
Lire la suite