Découvrez les tenues de sortie !

Metz poursuit sa série !

Idéalement lancés dans la partie par le treizième but de Papiss Cissé en Ligue 2, les Grenats se sont contentés de ce court avantage pour l'emporter devant Brest (1-0). Même s'ils auraient pu inscrire un second but libérateur, le résultat est acquis !
Partager cet article :

Yvon Pouliquen ne le cachait pas avant la rencontre : maintenant que le sprint final est lancé, la manière lui importe moins qu'en début de saison. Opposés à une équipe bretonne qui lutte pour le maintien, ses hommes ont décroché l'essentiel : une nouvelle victoire. Elle permet au FC Metz de rester bien placé dans la course à la montée, malgré les succès de Montpellier et Strasbourg, ses concurrents les plus proches au classement avant cette 30ème journée.

La prestation produite par les Grenats, sous un joli soleil printanier et une assistante un peu plus copieuse qu'à l'accoutumée (plus de 11 000 personnes), fut toutefois meilleure que la précédente livrée à Saint-Symphorien. Cela, les locaux le doivent sans doute en partie à l'ouverture du score précoce de leur buteur Papiss Cissé. Revenu jeudi de sélection, le Sénégalais s'élevait plus haut que tout le monde pour catapulter de la tête un coup-franc frappé par Julien Cardy (1-0, 8°).

En prenant l'avantage très tôt, les Mosellans se mettaient dans les meilleures dispositions. Ils décuplaient aussi la confiance engrangée lors de leur fructueux voyage corse. Cela se sentait dans les phases offensives, au cours desquelles Cissé était intenable. A plusieurs reprises, il mit la défense brestoise au supplice (21°, 28°). Alors que l'intensité était un peu retombée, après la demie-heure de jeu, c'est encore lui qui filait au but, lancé plein axe par Cédric Barbosa. Mais c'est le gardien adverse, Johan Lachuer, qui remportait ce duel (45°). De l'autre côté, seul Richard Socrier était parvenu à créer le danger, mais son lob était passé au dessus (24°).

Au retour des vestiaires, les Grenats reprirent les choses en main d'entrée. Cédric Barbosa se présenta face au but, excentré côté gauche, mais sa frappe ne trouva pas le cadre (47°). Puis il fut mis sur orbite par Nenad Jestrovic, appelé à suppléer Cissé à la pointe de l'attaque. Cette fois, c'est le retour des défenseurs bretons qui le priva du break (58°). Enfin, il y eut cette action très bien menée sur le côté droit, entre Nicolas Farina et Cheikh Gueye. Le centre du second parvint à Julien Cardy, dont la reprise sembla franchir la ligne de but (76°). Mais le corps arbitral ne l'entendit pas de cette oreille.

Justement ou injustement refusé, ce but agaça le public de Saint-Symphorien et la fin de partie fut tendue. Metz faillit d'ailleurs regretter ses occasions manquées. Dans le temps additionnel, un long centre parvint à El Jadeyaoui, oublié côté droit. Le numéro onze brestois le reprit de volée très puissamment, mais la précision lui manqua (92°). Cela aurait été sévère pour le Club à la Croix de Lorraine. Au classement, il passe temporairement, en compagnie de Strasbourg, devant Lens, qui joue lundi à Amiens. Montpellier, quatrième, pointe à cinq longueurs. Une avance qui doit permettre aux Lorrains d'aller à Vannes sereinement vendredi. Où ils ont une revanche à prendre...

A lire également

29oct2020

Transfert

Le FC Metz compte un nouvel élément dans ses rangs ! En effet, Aaron Leya Iseka vient renforcer le club grenat, en prêt du Toulouse FC. Le club à la...
Lire la suite

Web TV

29/10/2020 N2 : Metz - Saint-Maur, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Transfert

L’aventure commune entre Geronimo Poblete et le FC Metz prend fin. Le milieu de terrain quitte l’Hexagone et s’apprête à découvrir un nouveau...
Lire la suite