6e forum de l'emploi !

Du rythme et une visite

A deux jours de leur première rencontre amicale de la saison, les Grenats ont encore haussé le rythme vendredi. Entre une séance physique d’une forte intensité et un après-midi technico-tactique sous un soleil redevenu brûlant, ils ont reçu une petite visite.
Partager cet article :

Pour la première fois depuis le début du stage, les joueurs messins ont bénéficié d’un « cadeau ». Afin de les récompenser de leur investissement, Yvon Pouliquen a retardé l’heure du réveil vendredi matin. 8h15, finalement, le top départ étant donné sur les coups de dix heures à la lisière d’un bois que les Grenats connaissent désormais par coeur.
Le procédé employé par Jeremy Moureaux leur est tout aussi familier. Les « cardio-fréquence-mètres » fixés autour de la poitrine, le préparateur physique se contente juste d’énoncer les performances à réaliser. En cette fin de stage, il va solliciter durement les organismes. Répartis en plusieurs groupes, les Grenats effectuent le travail sans sourciller. En tête de peloton, Gaétan Bong, Flavien Belson, Jeff Strasser et Papiss Cissé tiennent une allure particulièrement élevée.
A midi, un petit événement vient agrémenter le quotidien : la visite des dirigeants du Club à la Croix de Lorraine. Le président Molinari, retenu à Metz par une rencontre avec la municipalité, n’a pas pu effectuer le déplacement. Mais Patrick Razurel, Joël Muller et Bernard Serin sont présents. Ce dernier a une bonne nouvelle à annoncer : l’encadrement de la masse salariale par la DNCG a été levée en appel (voir communiqué ) et le FC Metz a donc les mains plus libres dans la composition de son effectif. Il transmet par ailleurs ses encouragements au cours d’un petit discours donné avant le déjeuner (voir ci-dessous).
Pour la seconde séance de la journée, deux éléments viennent se joindre au groupe. Joël Muller a en effet amené dans ses bagages Nicolas Farina et Baptiste Schmisser, afin de palier le retour au bercail prématuré de Julien François. La composition de l’entraînement est dans la lignée des précédents. Echauffement, exercices techniques et oppositions accompagnées d’une forte réflexion tactique. Yvon Pouliquen place et replace ses hommes, leur indique quel comportement avoir dans des situations diverses et variées. Lorsque les étirements se terminent, l’horloge affiche presque 19 heures. Ce sera l’heure choisie par une grande partie des joueurs pour rejoindre les thermes. « Après ce que nous leur avons demandé aujourd’hui, note Christian Mattiello, c’est un passage qui leur fera du bien. » Samedi sera la dernière journée d’entraînement avant le premier match de l’année : contre Grenoble, promu en Ligue 1, à Raon l’Etape. Le coup d’envoi sera donné à 18h30.

 Le discours de Bernard Serin aux joueurs

 

A lire également

24jan2020

Billetterie

Suite à un problème technique rencontré par notre fournisseur, la billetterie en ligne du FC Metz est actuellement indisponible. Nos équipes font le...
Lire la suite

23jan2020

Coup de projecteur

22 janvier 2019, le Président du Département de la Moselle, Patrick Weiten, et le Président du FC Metz, Bernard Serin conviaient la presse à l'Hôtel...
Lire la suite

22jan2020

Actualités

Engagés depuis sept années dans le dispositif « Supporters de l’Emploi »,  le FC Metz et ses partenaires, le Pôle Emploi et le groupe Axia,...
Lire la suite