Boules de Noël en édition limitée

Perdurer la tradition

Disputé parfois dans un climat bouillant, le derby de l’Est s’est souvent soldé par des scores serrés. Mais depuis quelques temps, les Grenats ont pris de bonnes habitudes sur leurs terres face aux Alsaciens. Pourvu que ça dure…
Partager cet article :
Certains joueurs messins n’étaient même
pas encore nés lorsque le Racing Club de Strasbourg est venu décrocher
sa dernière victoire à Saint-Symphorien en Championnat, le 22
octobre 1983. C’est le cas de Babacar Gueye... Le jeune Sénégalais,
véritable détonateur des Grenats la semaine passée, devrait
être associé en attaque à la vitesse de Toifilou Maoulida,
l’homme du match aller. En Alsace, les Grenats avaient réussi un
bien joli coup en surprenant les vainqueurs de Marseille (4-0). La semaine dernière,
ce fut au tour des Alsaciens de subir la même correction au Vélodrome.
C’est donc avec le soucis d’effacer cette humiliation que les hommes
de Kombouaré, auteurs d’une décevante deuxième partie
de championnat (seulement six points pris lors des matches retours), se rendront
en Lorraine. Finalement, Mamadou Niang fait partie du groupe de 17 joueurs retenus.
Un temps incertain, le Sénégalais sera bien du voyage mais il
n’est pas sûr que son entraîneur prenne le risque de le titulariser.

Retrouver du jeu

Aux yeux de Jean Fernandez, le match de Nantes est une référence.
« Nous avons peut-être réalisé de bons résultats
à l’extérieur cette saison mais une chose est sûre,
nous n’avons jamais aussi bien joué qu’à Nantes. »

La deuxième mi-temps des Grenats devrait les rassurer quant à
leur capacité à produire du jeu. Face à l’une des
meilleurs défense de Ligue 1, les Messins se sont créés
de nombreuses occasions et auraient même pu marquer un troisième
but. Même si le technicien messin n’a pas arrêté sa
composition d’équipe, on peut penser que le duo d’attaque
qui a fait plier les Canaris sera reconduit d’entrée même
si Pape Thiaw a réintégré le groupe. Dans sa causerie d’avant-match,
Fernandez tentera d’enlever la pression à ses joueurs, de passer
outre ce complexe développé au cours de la saison à domicile.
« Il faut que nous pensions plus à jouer. Nous sommes trop
préoccupés par le résultat et cela nous handicape. »

Le retour de suspension de Dié permet à l’entraîneur
messin de récupèrer un joueur de ballon. Espérons que cela
contribuera à redonner le sourire à Saint-Symphorien, un stade
ou les Grenats ont des statistiques désolantes cette saison. C’est
réellement le moment de faire mentir les chiffres, et durer la tradition…

Metz – Strasbourg, 29ème journée
de Ligue 1


Samedi 20 mars au stade Saint-Symphorien, 20 heures

Arbitre : Monsieur Fraise

Les équipes probables :

Metz : Butelle – Signorino,
Méniri, Borbiconi, Allegro – Dié, Proment, Djiba, Leca –
Maoulida, Gueye

Strasbourg : Fernandez –
Deroff, Kanté, Devaux, Dorsin – P. Farnerud, Abdessaki, Camadini,
Martins, Le Pen - Chapuis

A lire également

14déc2019

Web TV

14/12/2019 Matthieu Udol : "Nous avons su rester solides" Toutes les vidéos
Lire la suite

Album photos

Metz - Marseille, l'album photo
Lire la suite

Le Match

Pour cette dernière rencontre de l'année à domicile, le FC Metz accueillait l'équipe en forme puisque l'Olympique de Marseille et ses six victoires...
Lire la suite